Céline de la Roche

Jeudi 24 janvier 2013

par Céline de la Roche

ArtsCirque

La Verità

La Verità : le cirque inspiré de Dalì…

En première mondiale, La Vérità écrit et mis en scène par le maître du cirque, Daniele Finzi Pasca, est présenté au Théâtre Maisonneuve jusqu’au 3 février. Inspiré librement d’une immense toile inédite du célèbre peintre espagnol Salvador Dalì (1904-1989), Tristan et Iseult, ce premier spectacle théâtral et acrobatique de la Compagnie Finzi Pasca tente de sillonner l’univers surréaliste du peintre en mélangeant sur scène musique, chant, danse, jeu et cirque. La Vérità, c’estune immense fresque scéniquetout aussi surprenante, fascinante et passionnante que Dalì !

Tristan et Iseult de Dalì


De 8,76 mètres par 14,75 mètres, cette toile peinte en 1944 par l’artiste servit de tableau d’ouverture au ballet Tristan Fou présenté alors au Metropolitan Opera de New York et dont Dalì signa le livret, le décor et les costumes. L’œuvre est restaurée en Suisse en 2009 puis prêtée à Daniel Finzi Pasca pour sa nouvelle création. En novembre 2012, pour la première fois en 60 ans, ce rideau surréaliste est présenté publiquement à Montréal, avant la première mondiale de La Vérità le 17 janvier dernier.


Représentant dans un décor désertique Tristan et Iseult au moment de leur retrouvaille tragique, vous remarquerez dans cette œuvre surréaliste que les deux personnages ont une pomme d’Adam, rendant plus difficile leur identification. Sans rentrer dans l’analyse de l’œuvre, c’est un détail qui sera soulevé au cours du spectacle, tout comme l’absence d’une ombre, une tête faite d’une fleur de pissenlit et la fissure dans la cape bleue. D’autres éléments typiquement daliniens sont frappants : les célébrissimes fourmis, les béquilles, l’œuf et la goutte de sang.

Dalì et Finzi Pasca


Dalì, peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain, est l’un des plus célèbres artistes du mouvement surréaliste du XXe siècle (NDLR : Le centre Pompidou à Paris lui rend actuellement hommage jusqu’au 25 mars 2013). Daniele Finzi Pasca, metteur en scène, auteur, chorégraphe et clown suisse, est connu pour avoir créé entre autres Nomade – La nuit, le ciel est plus grand (2002), Rain – Comme une pluie dans tes yeux (2003) et Nebbia (2007) pour le Cirque Eloize ; Corteo (2005) au Cirque du Soleil ; et avoir reçu le prix Swiss Award 2006 pour sa mise en scène de la Cérémonie des Jeux olympiques d’hiver de Turin.


Vous vous demanderez quel rapport entre ces deux artistes de deux époques et deux univers différents… Et bien, ils plongent tous les deux dans le monde du rêve pour se réapproprier nos perceptions du vrai et du faux dans leur art.

Finzi Pasca et La Vérità


« La vérité est tout ce qu’on a rêvé, qu’on a vécu, qu’on a inventé, tout ce qui fait partie de notre mémoire » affirme Finzi Pasca. Voilà le point de départ de sa création en collaboration avec Julie Hamelin pour faire vibrer à nouveau sous vos yeux la toile de Dalì !


Dans un enchaînement de tableaux, vous voyagerez dans plusieurs univers surprenants avec des danseuses de French Cancan, des clowns à l’humour fin, des têtes de rhinocéros, un équilibriste en béquilles, des hommes ballerines qui jonglent, un œuf télécommandé, un duo et trio de roue Cyr, un scaphandrier, une marionnette… Vous aurez le plaisir de découvrir en primeur deux nouveaux appareils acrobatique aériens créés pour l’occasion. Le tout dans des décors qui reprennent des détails de l’œuvre de Dalì comme les pissenlits géants ou les lumières à l’avant-scène en forme d’œuf. Tout au long du spectacle, l’immense toile redescend à plusieurs reprises, et permet de retrouver ces éléments utilisés par Finzi Pasca.


La Vérità ne fait que côtoyer le monde de Dalì en y faisant référence subtilement, sans plonger dans son côté cauchemardesque. Le metteur en scène reste fidèle à sa propre signature artistique et onirique. Magie, légèreté, harmonie, douceur, sensualité et vie sont au rendez-vous avec des effets de jeux d’ombres, des projections et des numéros de trapèze, de main à main, de sangles aériennes, de pole dance, de diabolos, de hula-hoop, de contorsion… À noter la mélodie du ballet Casse-noisette jouée avec des verres de cristal : tout à fait séduisant !

La Vérità, c’est une symphonie visuelle à la fois poétique, loufoque et singulière. Un grand bravo aux treize artistes qui nous font passer un moment tout aussi unique qu’envoûtant. Après Montréal, ce spectacle co-présenté avec la Place des Arts, partenaire à la création, partira dans une longue tournée internationale de plusieurs années. On leur souhaite des ovations de public aussi enthousiastes que celle de la première.

 

 

 

 

La Vérità
Écrit et mis en scène par Daniele Finzi Pasca
Avec la collaboration de Julie Hamelin
Une production de la Compagnie Finzi Pasca

Du 17 janvier au 3 février 2013
Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts
Billetterie : 514 842 2112 / 1 866 842 2112
www.laplacedesarts.com

Photo et vidéo : Compagnie Finzi Pasca