Céline de la Roche

Mercredi 18 juin 2014

par Céline de la Roche

ArtsDanse

École Caroline Paré

Sur les rythmes latins de l'école de danse Caroline Paré

L’Ecole de danses latines Caroline Paré fondée en 2003, a présenté au Théâtre Plaza le 15 juin dernier son spectacle de fin d’année Mambo in Havana. Un voyage dans le monde de la salsa, du mambo, du batchata et du cha-cha-cha, dansé par les élèves et les professeurs. Cette école, ouverte à tous les âges, a donné la chance à beaucoup de réaliser un rêve : monter sur scène et partager leur plaisir de danser.

La première partie de la soirée était consacrée aux danseurs pour ensuite laisser place à un orchestre live qui offrait l’occasion au public montréalais de danser lui aussi la salsa. Une belle occasion de passer une soirée aux odeurs de l’été, du Sud et des vacances.

C’est l’atelier chorégraphique qui a ouvert le bal cette année avec plusieurs couples de toutes les générations qui ont relevé avec brio le défi de mélanger salsa et cha-cha-cha dans la même chorégraphie. Le numéro suivant était ce que l’on appelle à l’école un « Pro Am », c’est-à-dire un professionnel qui danse avec un amateur. Un concept lancé par Rodolfo Molina, danseur professionnel et professeur d’origine mexicaine qui a décidé d’immigrer à Montréal, il y a 8 ans, après être tombé en amour avec la manière dont les Montréalais dansent. Rodolfo est monté 5 fois sur scène pour accompagner ses élèves dans des chorégraphies travaillées pendant plusieurs mois. Il a réussi la prouesse de mettre en valeur avec charme et générosité chacune de ses partenaires de danse, toutes aussi talentueuses les uns que les autres : Leila Mai, Alex, Myrna (la doyenne de l’école), Danielle et Nadia.

Entre chaque « Pro Am », divers numéros nous sortaient du monde de la danse latine. Nadyne et Laura, professeurs à l’école, ont fusionné différents styles de danse dans une création imaginée spécialement pour la soirée. Le public a aussi eu la surprise de découvrir deux artistes invitées, Audrey et Ariane, danseuses professionnelles, qui sont venues proposer un extrait de leur spectacle Le 2ème sexe, présenté à la Mission Santa Cruz du 14 au 21 juin dans le cadre du Festival Fringe St-Ambroise. Tout droit venu de la République Dominicaine, le danseur Pipo, était invité pour nous faire découvrir la Batchata traditionnelle, d’abord avec sa fille de 5 ans, puis avec son groupe de danseurs. Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour commencer ! Enfin, la troupe de danse qui représente l’Ecole Caroline Paré partout dans le monde, a présenté un numéro d’un ton différent en mélangeant plusieurs influences de danse.

Cette première partie de soirée s’est clôturée avec le groupe Jeunesse, âgé de 7 à 17 ans, dans une chorégraphie de Caroline Paré, avec pour la première fois un court passage afro-cubain où les hommes dansaient ensemble.

Bravo à tous les élèves ! Ils ont été touchant de vérité, de générosité et de passion sur scène.

Les chaises des spectateurs sont maintenant repliées et rentrées pour laisser place à une piste de danse, l’orchestre s’installe et la soirée dansante continue, cette fois-ci avec le public en plus!

 

 

Ecole de danses latines Caroline Paré
Ouverte du 7 au 31 juillet - Prix spéciaux

Pour en savoir plus : http://www.carolinepare.com