Mario Landerman

Jeudi 21 mai 2014

par Mario Landerman

ArtsExpositions

Cheval Canadien

Un été chevalin à Pointe-Saint-Charles


La Maison-Saint-Gabriel vous promet un été au rythme d’un grand galop, mais aussi d’un petit trot.  Un des musées parmi les plus intéressants à Montréal vous présente, jusqu’au 29 décembre 2015, une exposition consacrée à l’animal le plus noble de la création, dans sa version canadienne : le cheval.


Cette exposition temporaire propose à toute la famille de découvrir, à travers illustrations, sculptures, objets, films et peintures, l’histoire de celui qu’on a surnommé affectueusement le petit cheval de fer.


Un peu d’histoire


C’est en 1665 que le roi Louis XIV fait envoyer à la jeune colonie de la Nouvelle-France deux étalons et 12 juments, originalement destinés à des officiers, des membres du conseil souverain, certains gentilhommes et le clergé.


Un total d’environ 82 chevaux arriveront ainsi par bateau entre 1665 et 1671.  Un système ingénieux visant la reproduction est alors mis en place, avec grand succès.  Par contrat, le bénéficiaire du cheval doit, bien entendu, prendre grand soin de l’animal.  Mais il a également le devoir de le faire se reproduire, et de remettre un poulain tous les trois ans à l’intendant Talon.  Ces derniers seront éventuellement redistribués aux même conditions.  La population chevaline explose.


À Montréal (Ville-Marie) en 1681, un grand total de 12 chevaux est distribué, dont cinq à la Maison Saint-Gabriel.  Les chevaux ainsi importés vont se développer en vase clos, pour atteindre le chiffre de 13 000 spécimens en 1763.


Le 350e anniversaire du cheval canadien : un gâteau de fête bien mérité


Pour honorer ce noble et infatigable serviteur, la Maison-Saint-Gabriel lui offre une exposition temporaire, laquelle retrace l’histoire de ces chevaux.  Cette race à part, acclimatée aux conditions géographiques et climatiques difficiles de notre pays est issue des 82 chevaux originaux.  Vous pouvez parier que tous les chevaux que vous trouvez attelés à des calèches dans le Vieux-Montréal peuvent retracer leurs ancêtres à ces chevaux français des haras royaux, envoyés ici par Louis XIV.

Outils


Située dans la Grange, l’exposition est des plus informatives.  On y apprend que ces chevaux ont participé à l’essor économique, militaire, et même social de la colonie.  D’eux dépendaient une foule de métiers, dont l’exposition dresse le portrait.


On y apprend également que du nombre de 13 000 sujets en 1763, la révolution industrielle et l’automobile ont signé le déclin de la race.  On compte aujourd’hui environ 3 000 chevaux.

Peinture


Au moyen d’affiches et de films explicatifs, l’exposition présente le cheval canadien dans toute sa grandeur.  Peintures, sculptures, objets, illustrations et reliques diverses le présente dans plusieurs formes d’art, qui ont réalisé la noblesse de ce fidèle serviteur et l’ont immortalisé.  On y verra d’ailleurs des toiles et des sculptures respectivement de Cornelius Krieghof et de Alfred Laliberté.

Sculpture


Une superbe exposition…dont on a cependant vite fait le tour, étroitesse du lieu oblige.  Mais on la quitte en se promettant bien d’y retourner.  Après tout, ces fidèles compagnons de nos ancêtres le méritent bien!

Atelier Équestre
Photo Alexandra Paquet


L’exposition n’est qu’une des facettes des festivités entourant les 350 ans du cheval canadien.  Le 15 août 2015 aura lieu la Grande Cavalcade, laquelle animera les rues de Pointe-Saint-Charles.  De plus, le samedi 6 juin à 13 h, la Maison Saint-Gabriel présente un atelier équestre gratuit pour les enfants dans le parc Le Ber, qui est contigu au site du musée. Tous les enfants de 5 à 12 ans sont invités à y participer.

 

 

Cette exposition aura été rendue possible avec l’appui financier de la Congrégation de Notre-Dame, du ministère de la Culture et des Communications, ainsi que de la ville de Montréal.


La Maison Saint-Gabriel est située au 2146, place Dublin, à Pointe-Saint-Charles.  À moins de cinq minutes en auto à partir du Vieux-Montréal, ou encore par le métro Charlevoix, autobus 57 Est.


Pour en savoir plus : www.maisonsaint-gabriel.qc.ca
www.facebook.com/MaisonStGabriel

Photos : Mario Landerman, Alexandra Paquet