Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Lundi, 29 août 2011
par Marie-Ange Barbancourt
Collaboration spéciale

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Catherine Deneuve

Catherine Deneuve : hommage largement mérité



Le FFM a rendu hommage à  l’actrice française Catherine Deneuve : 100 films à son actif,  50 ans de métier et toujours belle.


Marquée par le mot icône, à son âge, Catherine Deneuve assure que le temps n’a eu aucune emprise sur sa beauté.  Elle demeure cette image qui fait rêver.  Comme pour un tableau de maître les traces du temps s’y sont imprégnées sans l‘en altérer….


Le festival des films du monde lui a rendu hommage pour l’ensemble de sa carrière qui dure déjà depuis un demi-siècle. Avec plus de cent titres c’est l’une des actrices les plus adulées de France.  Elle a eu la chance de travailler avec les plus grands dès le début de sa carrière, Demi, Polanski, Buñuel, Lelouch  Vadim pour ne citer qu’eux. «C’est une grande chance pour une actrice de travailler avec  les plus grands metteurs en scène». Du film culte Les parapluies de Cherbourg qu’elle a tournée à 17 ans et demi, elle dit « C’était un projet intéressant difficile, une première comédie musicale  en France; on n’aurait jamais pu imaginer l’impact,  je suis très fière de cette aventure, car c’était vraiment une aventure.  C’est un film qui reste  et qui restera. Pour des jeunes cinéastes, c’est une référence.»


Catherine Deneuve a beaucoup d’admiration pour les cinéastes avec lesquels elle a tourné mais malgré son admiration pour certaines personnes elle dit qu’elle ne souhaite pas forcément rencontrer les gens qu’elle admire. Mais «le jour où j’ai rencontré Nelson Mandela en Afrique du Sud, ça a été une grande émotion.»


Comment vit-on la condition de star au jour le jour? Elle dit« heureusement on finit par oublier par moments dans la vie au quotidien, les gens sont assez bienveillants envers moi, il n’y a pas d’agressions.»


Catherine Deneuve continue de tourner plein de films dont celui en clôture au Festival des films du monde,  Les yeux de sa mère,un film de Thierry Klifa, une coproduction France/Belgique avec une belle distribution;  malheureusement le scénario n’est pas assez bien ficelé.


Qu’on rende hommage à cette icône du cinéma français au 35e Festival des films du monde est un bonheur; elle  qui  a marqué le cinéma et qui restera une grande dame du 7e art.


Elle a plein de projet dont un tournage,   prévu en fin d’année.  Au niveau social, elle prend position : elle est une représentante d’Amnistie internationale et lutte contre la peine de mort.


On attend de voir Catherine Deneuve dans la peau de la reine d’Angleterre dans Astérix et Obélix, «un film amusant.»

 

Photo : Collection Glowimages

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés