Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Mario Landerman
Mardi, 9 août 2011
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Apparences trompeuses

Apparences trompeuses : Un collectif amusant à dévorer!

Un des livres parmi les plus attendus de l’année, à L’Arc-en-ciel  littéraire, s’intitule Apparences trompeuses.  Mine de rien, et ce par une foule de petits détails, cet ouvrage se démarque d’autres collectifs publiés par les années précédentes. 


Le thème à lui seul suscite l’intérêt.  Dans un monde où l’image revêt une importance primordiale, et encore plus dans la communauté LGBT, ces courts textes déboulonnent de nombreuses idées reçues.  De plus, la qualité générale de l’écriture, très bonne, donne un recueil des plus agréables à lire sur la terrasse, par une belle journée d’été.


Tradition oblige pour le bébé de Réjean Roy, les trois lauréats du concours de création littéraire Marcel F. Raymond se partagent les premières loges.  Vous y trouverez l’excellent texte de Karol Ann Ladouceur, Le Miroir aux alouettes.  Mais la compétition n’est pas loin derrière les talons aiguilles de cette dernière, et Maryse Bisson, avec Ébouriffée, ainsi que Jean-François Collard, avec l’Intrus, forment un trio d’auteurs justement récompensés à l’issue du concours.


Le recueil continue avec les récits d’Alein Ortegon Gomez, Robin Gravel, Gengis Grenier, Sandy Harquail, Laurent Maurice Lafontant, Claudel Massé, Guy Paradis, Marc-André Patry, Luc-Alexandre Perron, Réjean Roy, Jean Simoneau et Julie Vaillancourt.  Une belle brochette d’auteurs pour des récits très variés, qui traitent de tous les aspects du thème du livre.


J’ai particulièrement apprécié La centenaire, de Réjean Roy, un des textes les plus poignants de l’ouvrage.  J’ai également apprécié à un autre niveau La Valse psychotique, de Gengis Grenier, une rare incursion dans la science-fiction à saveur LGBT, dont le monde décadent dépeint dans le récit rappelle énormément la SF dans la bande dessinée européenne.


Contrairement à plusieurs collectifs de ce type, les histoires de moins bonne facture sont beaucoup plus rares, ce qui rend le tout des plus agréable à lire.  Un bon bouquin pour apporter à la plage, sur le patio, dans le métro.


L’Arc-en-ciel littéraire frappe à nouveau dans le mille avec ce collectif, qui est à mon avis le meilleur à date.  Vous pouvez vous le procurer dans toutes les bonnes librairies, mais également chez Ménage à Trois, dans le Village, ou encore à la journée communautaire du 13 août, au kiosque de l’éditeur.

Apparences trompeuses
Collectif de L’arc-en-ciel littéraire (Maryse BISSON, Jean-François COLLARD, Alein Ortegon GOMEZ, Robin GRAVEL, Gengis GRENIER, Sandy HARQUAIL, Karol Ann LADOUCEUR, Laurent Maurice LAFONTANT, Claudel MASSÉ, Guy PARADIS, Marc-André PATRY, Luc-Alexandre PERRON, Réjean ROY, Jean SIMONEAU et Julie VAILLANCOURT)
L’Arc-en-ciel littéraire, 2011.  152p.
Prix : 22.95 $
ISBN :  978-2-923815-05-3

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés