David Lavallée

Mardi 3 décembre 2013

par David Lavallée

Arts

Dédé Fortin

André Fortin : L’homme qui brillait comme une comète

Toute sa vie, jusqu’au jour de sa mort en mai 2000, André « Dédé » Fortin a vécu intensément, avec une insatiable volonté d’aimer et de créer. Sa mort a provoqué une vague de tristesse dans la communauté artistique québécoise, ainsi que chez les milliers d’admirateurs de la formation  musicale Les Colocs.


En 2000, l’auteur en devenir, Philippe Meilleur avait 14 ans et appréciait la musique des Colocs comme la plupart des jeunes Québécois de l’époque. La mort du chanteur cette même année l’affecte et comme plusieurs d’entre nous, il s’intéresse davantage à l’homme qu’était André Fortin. Quelques années plus tard, il investit deux années de sa vie à l’écriture et à la recherche dans le but de  raconter l’histoire de « Dédé » avec la volonté ferme d’y réunir tous les éléments d’une biographie exhaustive et précise. Grâce à l’aide généreuse de nombreux proches du chanteur, le journaliste Philippe Meilleur reprend le fil de la vie d’André Fortin, depuis son Saint-Thomas Didyme natal, aux années de gloire, ainsi qu’au triste destin de l’homme qui devait mettre fin à sa vie.


L’auteur rédige une biographie sensible et exhaustive dressant dans le détail chacun des grands moments de la vie et la carrière artistique du chanteur depuis son enfance. Avec une grande précision sur les faits et événements, il dresse avec beaucoup d’émotion le portrait d’un artiste non seulement talentueux, mais aussi d’un amoureux, d’un ami, d’un frère, d’un fils… d’un homme aimé dans tout le Québec. Au-delà d’un récit détaillé et intimiste, Philippe Meilleur apporte un éclairage nouveau sur l’homme qui se cachait derrière « Dédé » et sur ce qui a poussé l’artiste dans la mort.


Aux dires de l’auteur en préface, si on lui avait demandé, Dédé aurait probablement refusé qu’on écrive un livre sur lui. Il était discret sur sa vie privée. Du genre à arrêter sèchement une entrevue quand on le questionnait trop sur sa blonde ou sur sa vie personnelle (…). Il ne levait presque jamais le voile sur son intimité. Heureusement pour nous, l’auteur a relevé avec brio le défi colossal d’une rédaction biographique de 400 pages bien documentées, joliment écrite et d’une grande clarté.


Il est à espérer que la rigueur journalistique et la sensibilité de Philippe Meilleur lui permettront de publier un second livre, puisque la biographie d’André Fortin est sa toute première publication officielle.

 

 

André Fortin
L’homme qui brillait comme une comète
Par Philippe Meilleur
Éditions VLB, 400 pages