Mario Landerman

Mardi 28 septembre 2010

par Mario Landerman

Arts

Couverture

Le Guide des Comics Héritage : Du bonbon pour la Génération X

 

Une des choses qu’on associe volontiers à la génération X au Québec, ce sont les bandes dessinées de super-héros des éditions Héritage.  Les « X » sont nés pour la plupart entre 1959 et 1981, alors que les belles années des « comics » en français s’étendent de 1968 à 1987.


Pour tous ces gens, qui ont de la trentaine à la cinquantaine de nos jours, un livre a été récemment publié qui va raviver de bien agréables souvenirs.  Le Guide des Comics Héritage présente, en 516 pages, un superbe voyage à travers le temps.


Les quatre auteurs n’ont pas lésiné sur les moyens, ni sur leurs efforts, ce qui prouve qu’on peut faire de la littérature informative et divertissante au Québec, tout en publiant à compte d’auteur.


L’Origine

 

Les auteurs
Rosaire Fontaine, Jean-François Hébert, Glenn Lévesque et Alain Salois


Il y a huit ans de cela, Alain Salois, technicien et Glenn Lévesque, musicien, travaillaient sans relâche sur une banque de données consacrée à toutes les bandes dessinées de super-héros publiées chez Héritage. Un travail de titan, si on en juge par l’impressionnante liste qu’on retrouve dans l’ouvrage. Arrive alors Rosaire Fontaine, un super-collectionneur. Il propose aux deux autres d’écrire des articles de fond sur divers aspects de ces « comics » ; leur origine, leur histoire, leur succès. Le dernier membre du quatuor, Jean-François Hébert, utilisa ses super-pouvoirs pour donner à l’ensemble son aspect final et professionnel, en agissant à titre de correcteur/réviseur.


Ensemble, ils forment l’équipe des fantastiques auteurs-héros.  Techno-Man, Musico-Man, Collecto-Man et Professo-Man!  Nantis de leurs supers-pouvoirs, ils permettent aux nostalgiques un retour à de bons souvenirs!


L’Ouvrage

 

 


En 516 pages, rarement guide plus complet ne fut publié sur un sujet unique.  Les deux tiers du livre concernent le recensement minutieux et très détaillé de tous les « comics » publiés chez Héritage.  Une liste de prix selon la condition des bandes dessinées y est aussi incluse.  La mise en pages de cette section est particulièrement soignée, afin d’en assurer une compréhension accrue.


Afin de vous donner un exemple du caractère minutieux de ce travail, voyons ce que le Guide révèle à la rubrique Hulk No 94/95 :


On y retrouve la date de parution en kiosque (juillet 1979), avec le prix de couverture d’origine (60 cents), le nombre de pages (48) et les indications couleurs (ici, N/B). 


Mais on ne s’arrête pas là!  On donne la nomenclature complète des aventures à l’intérieur, avec les titres, sans oublier les « Coins du lecteur », de même que la numérotation correspondante aux numéros d’origine américaine, sans oublier la couverture et des remarques pertinentes, s’il y a lieu!  Une présentation remarquablement claire à tous points de vue.


Mais le tiers restant fait la grande force de l’ouvrage, sans lequel ce dernier ne serait qu’un simple guide de prix, très détaillé certes, mais omniprésent dans le domaine du collectionneur américain, avec l’Overstreet Comic Book Price Guide, par exemple.


De l’historique des éditions Héritage, aux premières tentatives de mise en marché, jusqu’au crépuscule des super-héros, vers 1987, rien n’est oublié, si ce n’est qu’on passe parfois rapidement sur d’autres types de publications alors en vigueur à la même époque.  Mais pour ceux qui déploreront de ne pas trouver suffisamment d’allusions aux séries pour enfants, ou à certains produits dérivés, on doit se rappeler que le Guide traite d’abord et avant tout des super-héros, et non de Nic et Pic, Bobino ou l’Homme de six millions.  Il est bien cependant que les auteurs aient inclus ces derniers dans leur Guide, car sur bien des points, ces livres et produits dérivés font autant partie de la nostalgie des « X » que les super-héros. Autre point : ce livre parle volontiers des séries Archie, mais n’en fait aucunement le recensement. Le faire aurait nécessité probablement le double de pages!  Ce genre d’attentions dans le livre me permet de dire que tous, du collectionneur chevronné à l’amateur éclairé, y trouvera son compte.


Un chapitre complet est consacré à la production québécoise des éditions Héritage.  Saviez-vous que le Capitaine Cosmos a eu son propre « comic »?  Qu’avant Croc, une tentative de publier un album d’humour québécois (Québec Humour) avait eu lieu?  Qu’un belge du nom d’Henri Desclez fut le moteur derrière beaucoup de ces projets?


Je m’identifie très bien à ces auteurs, puisque je me rappelle de ma première revue Héritage.  Curieusement, l’aventure de super-héros ne m’avait pas plus impressionné que ça, mais l’histoire de fin, l’illustration d’une nouvelle de Ray Bradbury, m’avait conquis et fait de moi un fan de ces bandes dessinées.


Un ouvrage québécois de très belle facture, à se procurer absolument si vous avez grandi avec ces bandes dessinées!

 

 


On peut se procurer le Guide dans les librairies spécialisées, ainsi que par la poste, en communiquant avec  guideheritage@gmail.com.


Le Guide des Comics Héritage
Alain Salois, Glenn Lévesque, Rosaire Fontaine et Jean-François Hébert
P
ublié à compte d’auteur, 2010
516 p.

49,95 $


Pour en savoir plus : http://www.facebook.com/#!/pages/LE-GUIDE-DES-COMICS-HERITAGE/200242131986?ref=ts
http://www.wwg1.com/comics-heritage/comics-heritage.html

Photos et vidéo : Mario Landerman