Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Mario Landerman
Mercredi, 16 novembre 2011
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Les Chroniques du Village

Les Chroniques du Village : Réjean Roy voit rouge!

 

Eh bien oui!  Réjean Roy, ce prolifique auteur, nous présente une superbe collection de nouvelles et de courts récits regroupés sous le titre Les Chroniques du Village


21 pièces littéraires composent un vaste panorama du talent de M. Roy, dont la réputation n’est ici plus à faire.  Le président fondateur de la maison L’Arc-en-ciel littéraire y va d’une véritable débauche de genres dans cet ouvrage.  Vous y trouverez de tout, absolument.  Car ce recueil regroupe sous une même couverture toutes les nouvelles et courts récits publiés par l’auteur dans les différents collectifs de l’Arc-en-ciel littéraire.


Je vais surtout vous parler de mes récits préférés de cette collection, et il y en a beaucoup!


D’ailleurs, le livre commence en trombe avec une histoire amusante appelée La Déesse. La finale du récit est particulièrement surprenante, et même drôle, à lire pour ceux qui aiment leurs récits avec une fin tordue!


L’initiation demeure dans la même veine, et alimentera agréablement le fantasme de bien des hommes gais sur les hommes en uniforme!


On change de registre avec L’Intolérance dormeuse, une histoire de sortie du placard, avec toute l’homophobie de bureau qui accompagne notre victime, ne lui laissant aucun répit.  Une situation qui a des accents de vérité indéniables, de par le fait qu’on pourrait facilement trouver plusieurs victimes réelles avec une histoire similaire.


Un Soir d’ivresse est une histoire des plus drôles, avec une morale apparente.  La prochaine fois, essayez de ne pas être ivre quand vous couchez avec quelqu’un!


Quelle imprudence! est un récit comme Réjean Roy sait bien en concocter, avec encore une fois une morale apparente.  Le résultat est nettement moins drôle que l’histoire précédente, cependant.


Double jeu, récit érotique, présente quelques particularités qui en font une bonne lecture.  Ce sont d’ailleurs ces particularités qui l’inclut dans cette liste de mes récits préférés.


À noter que je demeure volontairement dans le vague pour la description des histoires, afin de ne pas dévoiler les intrigues ou les chutes des récits!


Quelle surprise! en est une en effet!  Une autre de ces courtes histoires avec une fin amusante et tordue, et une morale en prime.  J’aime bien les récits qui moralisent sans se montrer paternalistes.


Le choc illustre bien le danger de rencontrer n’importe qui sur les sites de rencontres en ligne.  Une relation amorcée tourne au vinaigre.  Le plaisir ici se trouve dans la finale, qui se termine en queue…de poisson!


La centenaire demeure sans contredit l’histoire la plus triste du lot.  En deux pages, je vous mets au défi de ne pas verser, ne serait-ce qu’une seule larme.  Une très courte histoire qui porte une charge émotionnelle équivalent à un coup de poing au plexus solaire.


Lettres scandaleuses se veut une série de lettres qui relate la relation d’une certaine Aphrodite avec différents hommes.  Une autre histoire émotionnelle qu’il faut lire bien attentivement pour en saisir toutes les nuances.  Une belle façon de clore ce recueil.


Les histoires que je n’ai pas mentionnées ont simplement eu le problème de ne pas m’accrocher comme les autres, pour diverses raisons.  Malgré tout, la plupart demeure de très bons récits.  Le lecteur se fera volontiers une opinion par lui-même, car nos coups de cœur peuvent être très différents.


Dans tout l’ouvrage, il y a une seule histoire que je n’ai pas aimée, et ce, pour la même raison que lorsque je l’ai lue la première fois.  Il s’agit de La Paire de baskets.  Un seul petit détail suffit à me gâcher l’histoire.  Pour la seconde fois, M. Roy : Yellow ne vend pas de chaussures Nike!


Les Chroniques du Village demeurent un très bon livre à donner en cadeau au temps des fêtes, qui peut être apprécié par tous ceux, gais ou hétéros, qui apprécient les bonnes histoires.  Réjean Roy sera d’ailleurs au Salon du livre de Montréal pour des séances de dédicaces, dont voici l’horaire, dans le format Date/Heure/Auteur/Livre/Éditeur/Emplacement du kiosque :


Jeu 17 nov. 19h - 21h Roy Réjean Les chroniques du village Étoile de mer 52  

Mer 16 nov. 19h - 21h Roy Réjean Les chroniques du village Étoile de mer 52  

Sam 19 nov. 19h - 21h Roy Réjean Les chroniques du village Étoile de mer 52  

Ven 18 nov. 19h - 22h Roy Réjean Les chroniques du village Étoile de mer 52  

Sam 19 nov. 17h - 19h Roy Réjean Les chroniques du village Étoile de mer 146  

Jeu 17 nov. 14h - 17h Roy Réjean Idylle éphémère Étoile de Mer 52  

Sam 19 nov. 15h - 17h Roy Réjean Idylle éphémère Étoile de Mer 52  

Ven. 18 nov. 14h - 17h Roy Réjean Idylle éphémère Étoile de Mer 52  


Ses livres seront disponibles sur place.  Un auteur affable et courtois, Réjean Roy saura bien vous conseiller pour entrer de plain-pied dans son univers livresque.


En vente dans les bonnes librairies.


Les Chroniques du Village, Réjean Roy, Éditions Étoile de Mer, 2011, 160 p.

 

Pour en savoir plus : http://arcenciellitteraire.voila.net/

https://www.facebook.com/people/Larc-En-Ciel-Litt%C3%A9raire/1273803432

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés