Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Mario Landerman
Jeudi, 14 juin 2012
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Nu simplement

Michel Vaïs se met à nu !



Il y a quelques semaines, les Éditions Triptyque lançaient un ouvrage qui se fait fort de démystifier le naturisme.  Intitulé Nu, simplement, le livre de l’auteur Michel Vaïs présente la pratique du naturisme dans son plus simple appareil.


Ce qui ne veut pas dire que l’ouvrage soit dépouillé.  Bien au contraire. Fort de son expérience d’auteur et de fondateur de la Fédération québécoise du naturisme (FQN), Michel Vaïs livre ici ce qui pourrait bien être LA référence québécoise dans ce domaine assez méconnu, et souvent sujet aux quolibets d’une population qui associe trop souvent nudité et sexualité.


De plus, l’auteur évite également un autre piège de ce genre de livre, soit de se montrer trop pontifiant sur le sujet. C’est clair : l’auteur n’a rien à vendre. Il commence avec  sa propre découverte du naturisme, tout en procurant une courte biographie de ses jeunes années.  Pour ceux qui connaissent Michel comme homme, que dis-je, comme bête de théâtre, ces quelques paragraphes le rendent très humain.

 


Dans les chapitres suivants, il aborde plus en détail les particularités de cette activité, de ce mode de vie qu’adoptent de nombreux adeptes.  Pour les âmes ironiques qui aiment bien parler des « tout nus », sachez que nombre de pratiquants du naturisme sont des gens de la classe moyenne, avec revenus à l’avenant.


À ce sujet, une anecdote.  Mon collègue, Royal du Perron, adepte du naturisme et même président de la FQN à une certaine époque, s’était fait apostropher par l’ex-épouse du regretté Gaétan Labrèche.  La chroniqueuse Michelle Larouche lui avait demandé, devant un parterre de critiques de théâtre : « Alors, Royal, comment va ta gang de tout nus? »  Preuve que l’incompréhension du naturisme touche tous les milieux. D’ailleurs, pour rester dans le domaine, la comédienne Han Masson s’explique toujours mal pourquoi une sommité en matière de théâtre s’adonne à cette pratique et en fasse publiquement la promotion.


Michel fait flèche de tout bois, touchant au délicat sujet de la nudité chez les enfants, souvent fort mal vue et interprétée, des croyances religieuses versus le naturisme, et même, il offre des arguments convaincants aux questions et objections qu’ont d’ordinaire la plupart des gens (cancer de la peau, bronzage, port de bijoux ou de tatouages, etc.)

 


C’est avec une certaine appréhension que j’ai abordé ce livre, sachant à quel point Michel Vaïs s’est fait échauder par les médias au cours de sa carrière, concernant le naturisme.  Il y consacre d’ailleurs un chapitre, où il relate ses aventures ou mésaventures avec les médias.  Mais les mentalités changent, et les dénigreurs d’hier démontrent aujourd’hui plus de compréhension. Preuve à l’appui, le journaliste Louis Cornellier du quotidien Le Devoir, a révisé certaines de ses positions avec le temps.


J’ai poursuivi ma lecture et les appréhensions sont vites tombées. Tout au plus peut-on reprocher un manque de vulgarisation, ici et là dans l’ouvrage.  Mais pour l’essentiel, M. Vaïs offre au public un livre unique en son genre, sur un sujet qui ne laissera personne indifférent.


Diane Archambault, une autre présidente de la FQN, signe la préface où elle dépeint l’auteur comme un homme passionné.  Et la passion est bien ce qui anime Michel Vaïs, qu’il s’agisse de théâtre…ou simplement, se mettre à nu!


En librairie actuellement.


Nu Simplement, de Michel Vaïs, Éditions Triptyque, 2012, 212 p.

 

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/nu.simplement

 

Vidéos : Mario Landerman

©2012, zoneculture.com--Tous droits réservés