Royal du Perron

Lundi 25 novembre 2013

par Royal du Perron

Musique

Falstaff

Falstaff : un opéra parfaitement réussi !


Pour terminer l’année 2013, l’Opéra de Montréal, a présenté Falstaff de Giuseppe Verdi, cette comédie lyrique en trois actes dont le livret est signé Arrigo Boito d’après Les Joyeuses commères de Windsor et Henri IV de William Shakespeare.  D’ailleurs, le librettiste a aussi mis en paroles d’autres opéra de Verdi (Simon Boccanegra, 1881 et Othello, 1887 avant Falstaff, créé à la Scala de Milan en 1893.)  La poésie parfois un peu rustre  voire grivoise du livret se marie fort bien avec la partition et l’interprétation qu’en font les interprètes.  Ce fameux Falstaff, judicieusement incarné par Oleg Bryjak, est un monument de bouffonnerie, il est tellement drôle, par sa naïveté et sa fatuité qu’il en réjouit l’assistance.  Surprenante, une Marie-Nicole Lemieux (Mrs. Quickly) fabuleuse, réussissant le tour de force de se rouler goulument dans le lit du Sieur Falstaff sans être déplacée.  Ce numéro est un vrai charme. Les autres interprètes sont tout aussi merveilleux.

 

 


Bien que la musique de Verdi ne contiennent pas de grands airs connus, l’orchestre et les chœurs ont affiché une grandiloquence.  J’ai aimé les décors, simples et efficaces avec une finale somptueuse.  Tous les artistes et artisans de Falstaff méritent un formidable coup de chapeau pour avoir présenté aussi magnifiquement cette œuvre majeure de Verdi.

 

 

 

 

Distribution:
Sir John Falstaff, seigneur et bon vivant : Oleg Bryjak, baryton
Bardolfo et Pistola, ses compagnons : Jean-Michel Richer, ténor, et Ernesto Morillo, baryton
Alice Ford et Meg Page : Gianna Corbisiero, soprano, et Lauren Segal, mezzo-soprano
Mistress Quickly, leur confidente : Marie-Nicole Lemieux, mezzo-soprano
Ford, riche bourgeois, mari d'Alice : Gregory Dahl, baryton
Nannetta, fille des Ford : Aline Kutan, soprano
Fenton, amoureux de Nannetta : Antonio Figueroa, ténor
Le Docteur Cajus, prétendant de Nannetta : James McLennan, ténor


*
Mise en scène : David Gately
Décors et costumes : John Conklin et Olivier Landreville
Éclairages : Éric W. Champoux
Choeur de l'Opéra de Montréal dirigé Claude Webster t
Orchestre Métropolitain dirigée par Daniele Callegari


Pour en savoir plus : www.operademontreal.com


Vidéos : Courtoisie Opéra de Montréal