Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Royal du Perron
Lundi, 11 avril 2012
par Royal du Perron

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Haendel

Le Messie de Haendel : une œuvre grandiose

 

L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, accompagné du Chœur du studio de musique ancienne de Montréal, a choisi le Vendredi-Saint pour présenter en grande première son Messie de Haendel. L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal est un orchestre composé de 15 musiciens, dont le vaste répertoire s’étend de la musique baroque à la musique contemporaine.  Fondé en 1983 il est dirigé depuis juin 2011 par Jean-Marie Zeitouni qui en est aussi le directeur artistique.


Dans l’histoire de la musique, tous genres confondus, peu d’œuvres ont été aussi appréciées pour leur grande beauté que le Messie de Haendel. Certains qualifie l’oratorio de «monument de la civilisation occidentale qui, depuis sa composition il y a deux siècles et demi, a acquis le statut de mythe.» Il est d’ailleurs volontiers classé parmi les chefs d’œuvre.  Bien qu’étant né en Allemagne et qu’il ait été formé en Italie, c’est en Angleterre que Georg Friedrich Haendel composa sa musique : quelque 40 opéras et des oratorios inspirés de l’Ancien Testament.


Fièrement présenté à la Maison symphonique de Montréal, le Messie de Haendel a été joliment bien interprété par la soprano Dominique Labelle, la mezzo-soprano Julie Bouliane, le ténor Antonio Figueroa et la basse Michael Dean sous l’habile direction du maître musical, Jean-Marie Zeitouni.  Le tout était un peu statique mais le chœur derrière l’orchestre et les chanteurs à l’avant-scène rendaient tout de même un beau tableau pour la salle remplie à quasi-capacité. La longue robe noire de Julie Bouliane, tout en falbalas, ne semblait pas faciliter ses déplacements.  Mais que de belle musique, que de beauté et d’élégance dans cette salle à l’acoustique parfaite.  Et l’occasion de découvrir un chef d’orchestre hors du commun.


La salve d’applaudissements nourris à la tombée du rideau, marquait de belle façon l’appréciation du public pour ce concert hors série présenté de main de maître par l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal.


Prochains specales en mai :  De Vivaldi à Miles Davis


Billetterie : (514) 982-6038


Pour en savoir plus : http://imusici.com/

 

Photo : Courtoisie de L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal

©2012, zoneculture.com--Tous droits réservés