Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Addinson Brown
Lundi, 2 avril 2012
par Adinson Brown

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Abel Montano

Richard Abel et Corneliu : L’union du charisme et du talent


Le 4 mars dernier, après une série de spectacles en Floride, l’un des duos québécois les plus talentueux a fait son grand retour à la Salle Albert-Rousseau de Sainte-Foy. Soulignant ses 32 ans de carrière depuis son premier disque de vinyle sorti en 1980, le célèbre pianiste Richard Abel a fait revivre à son public mille fois conquis les moments marquants de sa vie artistique.


Nouveau spectacle, nouvelle formule!


Si toutes les compositions de cette représentation ne sont pas interprétées en duo, les solos n’en sont pas moins efficaces. Le talent exceptionnel du pianiste favori des Québécois, la voix de diamant de Corneliu et la performance rafraîchissante de Meggie font de ce spectacle un incontournable.


Ce ténor à découvrir


Si tous se souviennent de Corneliu Montano comme ce jeune ténor ayant fait partie de la cuvée de Star Académie 2004, sachez que c’est un artiste à part entière qui a son style bien à lui. Un style diversifié qu’il a exprimé en quatre langues dans le cadre du spectacle, à l’image de son tout nouvel album, Influences. De Crying (Roy Orbison) qui lui rappelle sa Roumanie d’enfance aux grands auteurs tels que Jacques Brel, portons une attention particulière à l’interprétation magistrale de La Quête qui, avec les arrangements musicaux minutieux de Guy St-Onge, permet à Corneliu d’effectuer une finale avec un contre-do époustouflant. Dans Influences, le couple Corneliu et Meggie nous fait cadeau de sa chanson fétiche : Angels, de Robbie Williams et Guy Chambers. Cette interprétation du duo amoureux s’est d’ailleurs hissée au Top 5 de Musimax.


Un rappel élégant


Mentionnons le clin d’oeil que Richard Abel a fait à son célèbre spectacle viennois Elegancia, lorsqu’un couple de danseurs est venu interpréter quelques valses traditionnelles. Il fut cet instant mémorable où les yeux du virtuose se sont illuminés, alors qu’il partageait avec nous sa plus grande réalisation : Elegancia, présenté en 2010 sur plus de 120 stations télévisées appartenant au méga réseau américain PBS. Richard Abel est le seul Québécois à avoir été diffusé sur ce réseau, là où de grands noms tels que Mariah Carey et André Rieux se sont aussi produits.


Une violoniste hors-pair


Parmi les artistes qui l’accompagnaient, le public a eu la chance d’entendre le talent de la violoniste Julie Lapierre, qui a su interpréter avec brio la chanson Les amours lointaines, que M. Abel a déjà jouée à Prague avec un impressionnant orchestre de 56 musiciens. Le défi était donc de taille pour Mme Lapierre, et celle-ci l’a relevé haut la main.


Blagueur, en plus!


Le pianiste au sourire contagieux s’est même permis quelques blagues et anecdotes, au grand plaisir de ses spectateurs. La kyrielle de prix qu’il a remportée (deux disques «Platine», cinq disques «Or», cinq «Félix», etc.) ne l’a effectivement pas empêché de se faire près de son public en partageant avec lui quelques tranches de vie cocasses et amusantes.


Au final, ce spectacle nous aura permis de découvrir un merveilleux duo formé par le pianiste et producteur Richard Abel et son protégé, le ténor Corneliu Montano.

 

Supplémentaire le 7 octobre 2012 à la Salle Albert-Rousseau de Sainte-Foy

 

 

 


Pour en savoir plus :  http://www.richardabel.org/

http://www.corneliumontano.com/

http://www.meggie.mu/

http://www.sallealbertrousseau.com/evenements/richard-abel-et-corneliu-montano

 

Vidéo : Mario Landerman

©2012, zoneculture.com--Tous droits réservés