Andréa Richard

Lundi 20 juin 2016

par Andréa Richard

Société

CÉR

Une polémique s'élève!

Il y a quelque temps, le journal Le Devoir publiait un article de monsieur Georges Leroux qui questionnait, mais aussi défendait le cours Éthique et Culture Religieuse [ÉCR]; et un autre de monsieur Daniel Baril, anthropologue, qui faisait valoir la nécessité d'enlever ce cours.

Le volet "Religion", inclus dans le cours ÉCR est un ensemble d'enseignements qui étale avec détails les religions  présentées, leurs dogmes, doctrines, cérémonies, rituels et ce,  sans références aux historiens anciens et modernes. Les cours sont donnés aux jeunes sans esprit critique, sans questionnement. Les religions sont donc  présentées subtilement comme  des "vérités" allant de soi, une normalité.


À son origine, le cours avait pour objectif de "Faire connaître l'autre". Pourtant, les enseignants ne parlent pas du pays de l’autre ni de ses origines. En effet, le cours ne parle que de sa "religion"! N’est-ce pas ainsi limitatif de faire valoir son identité de par une religion? Par ailleurs, quelle place est-il fait dans ce cours à l’athée ou au non-pratiquant? Se sentira-t-il exclus? Le Québec, lors de la Révolution dite tranquille a fait le choix de laisser une grande place à la laïcité ou même à l'athéisme. De plus en plus d'adultes québécois ont compris qu'une personne peut s'épanouir sans religion. Les enfants de ses adultes sains et heureux en viendraient-ils à les trouver "étranges" et même "étrangers" dans un monde où le religieux veut reprendre droit de cité?


On peut avoir une spiritualité sans religion.  Ne pas enlever ce volet Religion, du cours ECR; n’est-ce pas faire de nous des irresponsables?


Nous, les québécois, avons déploré l’endoctrinement reçu, par le clergé, et avons délaissé ces pratiques archaïques.  Comment pourrions-nous aujourd'hui être aussi irresponsables en laissant ce cours ou en ne demandant pas qu’il soit enlevé pour le bien de nos enfants. Les religions divisent et, nous le savons plus que jamais, provoquent des guerres depuis des siècles. Pour nous en convaincre, nous n'avons qu'à regarder le crime haineux  qui vient d'être commis dans un bar gay d'Orlando par un fanatique religieux.


La seule solution, selon moi, c’est d’avoir une charte de la laïcité,  et créer des cours de culture humaniste qui enseignent aux enfants à devenir de bons citoyens dans un savoir-vivre-ensemble riche d'expériences humaines. C’est cela que nous devrions offrir aux enfants en remplacement du cours ÉCR.