Royal du Perron

Vendredi 24 avril 2015

par Royal du Perron

Télévision

75e Elles se souviennent

75e anniversaire du vote des femmes sur Télé-Québec


Pour réaliser ce documentaire, Flavie Payette-Renouf est allée chercher des femmes d’un âge certain :  les Thérèse Tanguay-Dion, Janette Bertrand, Lise Payette, Denise Bombardier, Pauline Marois, Lisa Frulla, Louise Beaudoin, Dr Christiane Laberge mais aussi des plus jeunes comme Julie Snyder, Sophie Thibault et Martine Desjardins.


Le tout prend forme dans une sorte de collage, de déclarations, de phrases choc, de clips, d’images d’archives, reliés par une musique dynamique et entraînante, pas toujours discrète. Les femmes étaient pratiquement mises au rang des objets d’utilité courante. Pas le droit d’avoir d’opinion, en dehors de son foyer (et encore), d’indépendance financière, de compte de banque, encore moins de voter.  Cet état de fait inadmissible était pourtant la triste réalité à laquelle les Thérèse Casgrain se sont attaqué. Les femmes servaient alors à la procréation.  Les curés de l’époque, ces intégristes de la religion catholique, interdisaient la contraception et reléguaient le rôle d’épouse et mère autour des berceaux et des fourneaux. Belle perspective pour un être qui a le goût d’apprendre et la passion du savoir. Les femmes en ont traversé des colères sourdes, des rages et des misères pour en arriver là où elles sont aujourd’hui. On retrouve dans ce documentaire des propos parfois drôles, jamais anodins, parfois tragiques, comme ceux du Dr. Laberge, urgentologue qui témoigne de la mort de certaines patientes au bout de leur sang, à la suite d’un avortement clandestin. Des êtres sans défense, sacrifiés sur l’autel de l’honneur et de la dignité. (Refrain connu même de nos jours.)


Polytechnique


Puis, en 1989, drame collectif, un tireur décide d’abattre des femmes étudiantes en génie. Le symbole est clair : les femmes dérangent.  Lise Payette a été fortement secouée par cette horreur.  Elle a mis des années à s’en remettre; elle s’est même demandée si le féminisme n’était pas allé trop loin.  Beaucoup de questions surgissent suite à ce docmentaire des Productions J et le diffuseur souhaite qu’il soit regardé en famille,



75e, elles se souviennent à Télé-Québec, le lundi 27 avril à 21h.

 

 

Pour en savoir plus : http://documentaires.telequebec.tv/75e-elles-se-souviennent

Vidéo : Mario Landerman