Céline de la Roche

Lundi 4 novembre 2013

par Céline de la Roche

Théâtre

Andrei

Andreï ou Le frère des trois soeurs

D’après Les trois sœurs d’Anton Tchekhov, Andreï est une adaptation moderne d’Olivier Aubin et Justin Laramée présentée à l’Espace Libre du 30 octobre au 9 novembre 2013. Trois personnages, interprétés divinement par Emilie Gilbert, Olivier Aubin et Denis Gravereaux, qui se perdent dans le trépas de leur existence solitaire.

Voici un spectacle non financé qui existe grâce à l’implication et la passion de ses créateurs et à l’engagement de l’Espace Libre. Sur scène, un décor minimaliste avec un vieux canapé qui tient sur une pile de bouquins, et au fond de la salle, la régie sans régisseur avec juste à côté, tous les accessoires à disposition des comédiens. Comment faire avec peu, quand les temps sont durs pour le théâtre ? Voici un bel exemple de création coûte que coûte, où les sœurs du personnage principal, Andreï (Olivier Aubin), sont des voix enregistrées, faute de pouvoir payer plus d’acteurs.

Andrei

La pièce est racontée du point de vue d’Andreï, isolé, seul, qui tombe dans l’oisiveté gâchant son talent et les espoirs qui reposent sur lui. Son rêve de devenir professeur d’université s’estompe doucement. À ses côtés, sorte de confident, un vieillard (Denis Gravereaux) très porté sur la boisson, se dépréciant sans cesse et traînant avec lui sa nostalgie d'avoir aimé la mère d’Andreï. Justin Laramée met autant en scène l’ennui que ses trois personnages, et nous offre des moments délicieux de vérité où par exemple les deux acteurs regardent obnubilés une émission télévisée pendant plusieurs minutes sans rien se dire. Le temps passe. Et ils sont fascinants de justesse, dans le désespoir, la souffrance et l’ennui qui les tiraillent ; tout comme Emilie Gilbert qui excelle dans le rôle de Natacha, la femme infidèle d’Andreï, vulgaire et incapable d’amour. « Andreï, c’est un crieur du désert, c’est le symbole de l’absurdité de l’existence et de l’idée que, même s’il tente de se convaincre du contraire, l’homme est seul et mortel. » (Olivier Aubin et Justin Laramée).

Andrei

Drôle et touchante, cette adaptation qui nous plonge dans l’âme humaine vaut le détour. Les trouvailles pour compenser le manque de moyens dans cette création sont pleines d’imagination et de surprises. Une mention spéciale à Alexandre Pilon-Guay pour son lustre de projecteurs qui devient un élément de décor tout à fait remarquable.

 

 

Andreï ou Le frère des trois soeurs


Du 30 octobre au 9 novembre à 20 h
Le 7 et 8 novembre à 19 h et le 9 novembre à 16 h et 20 h

Production
Collectif Bobik

Conception, texte et adaptation libre des Trois soeurs d'Anton Tchekhov
Justin Laramée et Olivier Aubin

Mise en scène
Justin Laramée

Distribution
Olivier Aubin
Emilie Gilbert
Denis Gravereaux

Concepteurs
Benoît Côté
Geneviève Lizotte
Alexandre Pilon-Guay

À l’Espace Libre, 1945, rue Fullum, Montréal

BILLETTERIE : 514-521-4191

Pour en savoir plus : http://www.espacelibre.qc.ca/andrei-ou-le-frere-des-trois-soeurs

 

Photos : Théo Gravereaux