Céline de la Roche

Lundi 17 mars 2014

par Céline de la Roche

Théâtre

As is

As Is (Tel quel)

As Is (tel quel), c’est la nouvelle création du dramaturge et metteur en scène, Simon Boudreault, présentée du 11 mars au 5 avril 2014 au Théâtre d’Aujourd’hui (salle principale). Une comédie musicale qui nous transporte dans un milieu de travail peu connu, celui de l’Armée du rachat, un équivalent de l’Armée du Salut, là où les vieilles affaires jetées sont triées au profit des plus démunis. Un univers sombre et des histoires tristes que l’auteur a pourtant su nous raconter en chanson et avec un humour exquis.

L’auteur s’est inspiré de son histoire personnelle pour créer le lieu où se déroule sa pièce. Un jeune universitaire intellectuel, Saturnin (Jean-François Provonost), se cherche un job d’été, mais son CV sans expériences est un handicap dans sa quête. Il finit par se faire engager à l’Armée du rachat en tant que chef de triage. Un premier travail qu’il prend très à cœur et dans lequel il compte bien s’impliquer. Il va faire la rencontre de ses collègues qui contrastent littéralement avec son univers, et son milieu social.

Sur scène, une immense montagne d’objets divers jetés par la population que Saturnin doit trier. Vêtements, électro-ménagers, meubles, bibelots, peluches, jouets… le décor est impressionnant ! Comme dans un théâtre, il n’y a pas de fenêtres. Le stock à trier est un sous-sol, à l’abri du soleil de l’été. C’est sombre. Les seules couleurs viennent des innombrables objets. C’est là que Saturnin va apprendre à connaître ses collègues, va essayer d’être le bon employé en suivant des conseils trouvés sur Internet, et va découvrir le monde du travail avec ses jeux de pouvoir. À ses côtés, le gérant Tony (Denis Bernard), ratoureux, magouilleur ; Suzanne (Marie Michaud), employée depuis 37 ans ; son fils surnommé Pénis (Patrice Bélanger), simplet et peu considéré par sa mère ; Johanne (Catherine Ruel), mère de famille, enceinte de son quatrième enfant, qui va se faire prendre en train de voler; Diane (Geneviève Alarie), ex-junkie tatouée ; et enfin Richard (Felix Beaulieu-Duchesneau), en désintoxication qui donne de son temps pour se réinsérer socialement. Toutes ces employés sont des personnages hauts en couleur, que Saturnin va finir aider consciemment ou pas.

Ce spectacle est un véritable délice. Admirablement écrit, la pièce est légère dans son traitement mais profonde par son message. Drôle à souhait, on ne décroche pas une seconde, complètement pris dans les péripéties que vit notre Saturnin. Simon Boudreault touche divers thèmes importants: la réinsertion sociale, les préjugés, la (sur)consommation, l’altruisme. Au fur et à mesure de l’histoire, chacun des personnages se dévoile en chanson, accompagnés live par trois musiciens. Au total, c’est une quinzaine de musiques de différents styles, chantées avec talent par des comédiens qui excellent tout autant dans leurs rôles.

L’auteur nous présente le portrait d’une société où s’entrechoquent des réalités sociales différentes et qui se connaissent mal. As Is (telquel), expression que tous les personnages répètent constamment, est une pièce intime, sensible, touchante, qui nous pousse à nous questionner sur notre société. À ne pas rater ! C’est fabuleux.

 

 

AS IS (TEL QUEL)
Ecrit et mis en scène par Simon Boudreault
Au Théâtre d'Aujourd'hui
Du 11 mars au 5 avril.

Pour en savoir plus : http://www.theatredaujourdhui.qc.ca/asis

Photo : Valérie Remise