Royal du Perron

Lundi 30 septembre 2013

par Royal du Perron

Théâtre

La Cerisaie

La cerisaie


Pour ouvrir sa 65e saison, le Rideau Vert reprend ce qui est considéré par plusieurs comme la pièce la plus achevée d’Anton Tchekhov, La cerisaie.  Depuis sa création en 1904, la pièce a été interprétée plusieurs fois par toutes les grandes compagnies théâtrales du monde. Et pour cause.  Une belle leçon de vie que nous donne l’auteur, en nous rappelant les conséquences de nos gestes, de nos actions ou omissions.

La Cerisaie


Jouée par des acteurs de talent, Sylvie Drapeau dans le rôle de Liouba, Paul Ahmarani, Marc Béland, Stéphanie Cardi, Larissa Corriveau, Catherine de Léan, Dany Gilmore, Karyne Lemieux, Jean Marchand, Igor Ovadis, Marc Paquet et Hubert Proulx, la pièce se déroule dans un décor minimaliste composé d’un simple lit déshabillé et de quelques panneaux amovibles à l’arrière scène.   On y voit donc, la ville de Paris où Liouba s’est réfugiée après la noyade de son fils dans la rivière et un second représente les magnifiques cerisiers en fleurs.  Ce tableau est saisissant. 

La Cerisaie


Le déroulement de la pièce – monocorde à certaines moments – ressemble un peu à un ballet  quand les personnages se déplacent très vite et subrepticement. J’ai beaucoup aimé le jeu de Paul Ahmarani, Catherine De Léan et Marc Béland.  En fait, tous les acteurs rendent bien leur personnage et la mise en scène minutieuse d’Alexandre Marine est pleine de trouvailles. Sylvie Drapeau, toute en nuances, est tout simplement magnifique.  Une pièce très dépouillée mais qu’il faut voir pour regarder encore une fois comment un grand auteur peut nous montrer l’âme humaine en scrutant les reins et les cœurs.

 

 

 

Au Théâtre du Rideau Vert, jusqu’au 19 octobre


Billetterie : (514) 844-1793


Pour en savoir plus : www.rideauvert.qc.ca

Photos et vidéo : Courtoisie Théâtre du Rideau Vert