Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Céline de la Roche
Vendredi, 28 octobre 2011
par Céline de la Roche

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Pippo Delbono

Les récits de l’Italien Pippo Delbono

Acteur et metteur en scène italien, Pippo Delbono revient pour trois soirs sur la scène montréalaise, après son succès au FTA en 2009, avec ses Récits de juin. Un monologue intime de 1h20 inspiré des textes d’auteurs aussi différents que Pasolini, Sarah Kane et Shakespeare… Un monologue qui raconte sa culture, son pays, ses souvenirs, sa vie avec amour et révolte.

Pippo Delbono

La scène est presque vide, juste une table, une chaise, un micro sur pied côté jardin. Les lumières ne sont même pas encore éteintes que Pippo apparaît, quelques textes en main. Il s’adresse directement au public tout au long du spectacle, n’hésitant pas à l’interroger pour ne pas faire de fautes grammaticales en français. Personnage sympathique et plein d’humour, il respire l’Italie qu’il aime et qu’il nous fait découvrir. Il nous raconte d’un ton léger ses anecdotes qui nous font rire… son enfance, ses voyages, sa découverte du théâtre qu’il décrit comme un « geste de liberté dans la construction de sa vie »… jusqu’aux réalités qui le hantent, qui lui font mal. On découvre alors un autre homme, celui qui crie sa douleur, qui se perd dans sa souffrance. Il se lève, lit un texte, boit une gorgée d’eau, jette la feuille par terre. Silence. Réflexion. Rage. Tension. Puis il se rassoit et nous détend à nouveau avec de petites blagues sur son Italie, sa grand-mère. Accompagné de musiques mélancoliques et de notes de pianos, ce spectacle est un voyage surprenant et atypique dans le monde à la fois drôle et déchirant de Pippo : un homme qui se confie sur la mort, la maladie, l’amour en nous demandant de ne surtout pas répéter à sa mère les trois secrets qu’il nous révèle !

 Pippo Delbono

Récits de Juin, de et avec Pippo Delbono à l’Usine C
Du 26 au 29 octobre 2011

Photos : Simone Goggiano

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés