Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil Arts Multiples Arts Visuels Cinéma Livres Humour Musique Nostalgie
Télévision/
Radio
Théâtre Société Voyages/
Tourisme
Facebook Équipe Liens Contact
Céline de la Roche
Lundi, 10 octobre 2011
par Céline de la Roche

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Tout ça m'assassine

Tout ça m’assassine… Et vous ?

 

Coup de gueule sur la scène de la Cinquième Salle de la Place des Arts, orchestré par Dominic Champagne qui a installé la reine mère au centre de sa « marche funèbre sur la tragique dépossession de nos rêves communs ». Tout ça m’assassine, un spectacle engagé qui fait l’état des lieux de notre société québécoise et nous interroge sur notre lendemain...


L’écrivain franco-ontarien, Patrice Desbiens, Pierre Lefebvre et Dominic Champagne nous offrent trois « courtes pièces sur l’air du temps » : confessions, déroute et poèmes rythmés sur l’excellente musique d’Eric Asswad et Charles Imbeau. Nous sommes dans un vieux bistrot, les musiciens en arrière-fond, une lumière basse qui révèle le comédien Sylvain Marcel dans sa solitude et son malaise face à ses poèmes, sa bière et son cendrier… et échange avec sa muse (Julie Castonguay) qui crève leurs idéaux déchus. Autre tableau : Alexis Martin, confortablement assis dans son fauteuil, incarne un intellectuel qui nous confesse et critique son incompréhension du monde, la dépossession, la surconsommation et la politique intérieure. On en retient avec humour qu’un salaire minimum ne mérite qu’un travail minimum ! Enfin, dans une longue marche pour se rendre aux funérailles de René Lévesque à Québec, le duo d’Antoine Bertrand et de Mario Saint-Amand fait face à leur rêve collectif de résistance, de liberté et de survie identitaire qui s’écroule… l’un y croyant encore, l’autre noyé dans l’échec. Drôle et attachant.

Entre rires et souvenirs, la mise en scène de Dominic Champagne est une poésie en elle-même. Impossible de s’assoupir dans la salle, les comédiens et les mots des auteurs ne nous lâchent pas. Champagne s’indigne et interpelle l’engagement de tous les citoyens québécois :

« En l'espace d'une génération, la mienne, la liberté a pris beaucoup d'espace au détriment de l'égalité et de la fraternité. La liberté souffre aujourd'hui de ce manque de fraternité et d'égalité ». Maintenant, il nous lance au défi : « Liberté, égalité, fraternité… Et si on s’y remettait ? ».

 

Tout ça m’assassine
Jusqu’au 15 octobre à la Cinquième Salle de la Place des Arts
Comédiens : Antoine Bertrand, Mario Saint-Amand, Alexis Martin, Sylvain Marcel et Julie Castonguay
Musiciens : Éric Asswad et Charles Imbeau
Textes : Dominic Champagne, Patrice Desbiens et Pierre Lefebvre
Mise en scène : Dominic Champagne

 

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/toutcamassassine

 

Photo : Yves Renaud

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés