Céline de la Roche

Lundi 28 octobre 2013

par Céline de la Roche

Théâtre

Une vie pour deux

Second souffle d’Une vie pour deux au Théâtre l’Espace GO

Suite à son grand succès public et critique, l'Espace GO reprend pour dix représentations exceptionnelles, la pièce de théâtre Une vie pour deux du 22 octobre au 3 novembre 2013. Adaptée par Evelyne de la Chenelière d’après le roman éponyme de Marie Cardinal (1928-2001), la mise en scène est signée par la fille de l’écrivaine, Alice Ronfard. Rappelons que l’actrice, Violette Chauveau, a reçu le Prix de l'interprétation féminine de l'année 2012 - Montréal décerné par l'Association québécoise des critiques de théâtre.

Une vie pour deux fût une des pièces marquantes de l’année théâtrale 2012 à Montréal. L’histoire s’inspire d’un fait vécu : la découverte par la romancière, Marie Cardinal, et son mari, le regretté metteur en scène, dramaturge et comédien, Jean-Pierre Ronfard, du cadavre d’une jeune femme sur une plage d’Irlande à la fin des années 70.

Une vie pour deux

Sur scène, un immense socle avec la moulure du corps de cette inconnue morte, quelques chaises et des projections de paysages irlandais… sans doute. Violette Chauveau et Jean-François Casabonne, incarnent le couple uni depuis plus de vingt ans parti en vacances dans l’espoir de se retrouver. Quand Jean découvre le cadavre, il est bouleversé au point de soulever la jalousie, les doutes, les désirs de Simone… Une tempête d’émotions ! La mise en scène est épurée, sans prétention. Alice Ronfard a laissé la place à l’essence de ce qui se trame au cœur de ce couple atypique et fascinant.

«Même mortes elles l’attirent. Le cadavre d’une femme sur la plage et c’en est fait de mes vacances. Elle vaut quand même moins que moi, puisqu’elle est morte.» Extrait du texte de Simone.

Evelyne de la Chenelière a su avec délicatesse et intelligence adapter au théâtre le roman de Marie Cardinal. Elle s’est aussi inspirée de L’Inédit, un recueil de plusieurs textes puisés dans les carnets et archives de Marie Cardinal, que ses filles, Alice et Bénédicte Ronfard, ont rassemblé douze après le décès de leur mère. L’aphasie de Simone est en réalité celle dont a été victime la célèbre écrivaine à la fin de sa vie.

Une vie pour deux

Violette Chauveau est absolument époustouflante, elle réussit à faire revivre, ou découvrir pour certains, Marie, une femme complexe, une contestataire comme la décrivait Bernard Pivot. Avec beaucoup de spontanéité, de sincérité, et de chaleur. Evelyne de la Chenelière est tout aussi captivante et surprenante dans le rôle de ce cadavre qui se déploie et s’installe dans l’intimité du couple.

Marie Cardinal fût une écrivaine engagée qui connut le succès en 1972 avec son roman Les mots pour le dire, dans lequel elle racontait sa relation affective avec sa mère.

 

 

 

 

UNE VIE POUR DEUX
Du 22 octobre au 2 novembre 2013 à l’ESPACE GO
Les mardis à 19 h ; du mercredi au vendredi à 20 h ; et les samedis à 16 h


Texte : Evelyne de la Chenelière, d’après le roman de Marie Cardinal


Mise en scène : Alice Ronfard ; Avec Jean-François Casabonne, Violette Chauveau, Evelyne de la Chenelière

Photos : Caroline Laberge
Vidéo : Courtoisie Espace GO