Céline de la Roche
Vendredi, 22 avril 2011
par Céline de la Roche
Arts Visuels
 

piquant 1

Éponyme : une P.I.Q.U.A.N.T (E) fake fiction !

Après leur succès au festival FRINGE en 2009 (récipiendaire du prix de la création francophone), les sept artistes du Projet Interdisciplinaire Québécois Utilisant les Arts Nécessaires à son Travail (P.I.Q.U.A.N.T) se sont retrouvés le temps de trois représentations exceptionnelles à l’Usine C, les 15, 16 et 17 avril derniers.

Ce projet est à l’origine une initiative de la danseuse Marie Béland, du docteur en musique classique, Frédéric Lambert, et du musicien Hugo Gravel, alors en plein questionnement sur leur discipline artistique, et désireux de les confronter ensemble. Quatre autres artistes du théâtre, de la danse et du mouvement dont la comédienne Sophie Cadieux, ont embarqué dans l’aventure.

 

piquant 2

 

Après une centaine d’heures de travail exploratoire et d’improvisation, le jeune collectif propose une création hybride, délirante, pleine d’imagination et de parodie qui joue avec la perception du public. Ils s’interrogent sur le concept de normalité... sur la mort, la sexualité  sur ce que produit la musique sans musique... le jeu sans les mots...  Tout le long du spectacle, ils invitent les spectateurs à participer et interagir dans leurs scénettes, gourmands d’applaudissements.

À tour de rôle, les artistes livrent une série de confidences personnelles aussitôt démenties par leur camarade. La véracité de leur propos est remise en question, nous interpellant sur ce qu’un artiste décide de dévoiler sur la scène. Gardent-il un peu de pudeur ou nous livrent-ils tout de but en blanc ? Où se trouve la frontière entre le « faux vrai » et le « vrai faux » ?

 

piquant 3

 

Au plein milieu du spectacle, un des comédiens se faufile dans le public pour glisser deux, trois mots à l’oreille de quelques spectateurs... Soudain, il s’approche de moi et me révèle ce qui était vrai et faux parmi les confidences faites auparavant... mais que dois-je croire ?

Cette succession de tableaux est finalement une sorte de «melting pot» artistique à la fois drôle et sincère où les comédiens, danseurs, musiciens se mettent à nu avec une belle complicité. Ils se surprennent et s’amusent comme des enfants, malheureusement parfois un peu plus que le public. Le spectacle aurait sûrement gagné à évoluer depuis le FRINGE.

Conception et interprétation : Marie Béland, Sophie Cadieux, Guillaume Girard, Hugo Gravel, Frédéric Lambert, Anne Thériault, Martin Vaillancourt.

Musique : Hugo Gravel, Goran Bregovic, Greg Leisz et Jon Brion, Spana, Max Martin, Madonna et Stuart Pric, Cathy dennis et Rob Davis, Mika, Justin Timberlake, T.I, Nate Hills et Timbaland.

 

Pour en savoir plus : http://www.usine-c.com/fr/10-eponyme-fake-fiction.html

 

Photos : Production

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés