Lundi, 18 août 2008
par Royal du Perron

Le cas Roberge le film

***


Jean-Michel Dufaux et Stéphane E. Roy entourent l'affiche du film

Le tout a débuté par une série de capsules diffusées sur internet.  Un média comme ZoneCulture s’intéresse beaucoup à ce genre de phénomènes très populaires.

Benoît Roberge se trouve donc sur grand écran avec ses comparses, Stéphane E. Roy, Jean-Michel Dufaux et Sébastien Benoît.  


Sébastien Benoît, Jean-Michel Dufaux, Benoît Roberge et Stéphane E. Roy;
à l'avant-plan, la productrice Nicole Robert et le réalisateur Raphaël Malo

J’aime beaucoup Roberge avec son côté maladroit, naïf et tourmenté et c’est agréable de le voir sur grand écran.  Le film se veut une satire du milieu de la télévision, lieux multiples où les faux amis, les coups bas et les mensonges sont omniprésents. L’anti-héros se cherche une niche dans ce panier de crabes et il désespère devant les échecs accumulés. Stéphane lui offre alors d’aller chercher l’inspiration en Abitibi afin d’écrire le scénario du siècle.  Un certain Jean-Luc Godard brouillera les pistes et ce sera un voyage blanc aux pays des épinettes.  Ils reviendront serpenter une fois de plus les méandres des milieux télévisuels mais les coupe-gorge ne sont jamais loin.

Claude Jasmin, Jean-Thomas Jobin, Bianca Gervais et d’autres personnalités y font un caméo.  Chaque acteur défend bien son personnage mais la palme revient à Stéphane E. Roy étonnant de vérité, suivi de près par Benoît Roberge.   Les deux sont amis, écrivent et jouent la comédie.  Mais où départager la réalité de la fiction ? Parfois on voit clairement la ligne de démarcation alors qu’à d’autres moments, cette ligne se confond dans la sincérité des acteurs devenus des personnages.  Un fort beau questionnement pour le spectateur.


Sébastien Benoît, Nicole Robert et Benoît Roberge

Si le film se laisse croquer comme un chocolat à la menthe, le fondant, quant à moi, se trouve dans la première partie. Le cas Roberge est réalisé par Raphaël Malo et produit par Nicole Robert de Go Films.


La productrice Nicole Robert et le réalisateur Raphaël Malo


Sébastien Benoît, Benoît Roberge et Jean-Michel Dufaux

En salles depuis le 15 août.

Pour en savoir plus :  www.lecasroberge.com

Photos : Roland de Québec, Alliance Vivafilm