Mario Landerman
Mercredi, 15 juin 2011
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Killer Tomatoes Eat France

La vidéothèque de Mario : Killer Tomatoes Eat France

Étoile ÉtoileÉtoile1/2

 

Vous êtes, comme moi, fatigués des films français qui dépeignent encore le Québec comme un paradis glacial, plein de bûcherons, d'indiens et de cabanes en bois rond? Vous avez été de ceux qui ont réservé un accueil glacial à Romaine par moins 30?

Killer Tomatoes Eat France est le film-vengeance par excellence pour tous ceux qui veulent retourner la politesse à nos cousins de l'Hexagone.

La série

Ce film est le quatrième de la série en passe de devenir culte, sur les tomates tueuses. La série elle-même est une parodie des films d'horreur dans le style de The Blob (1958). Mais cette quatrième aventure ajoute une couche de camembert à la parodie habituelle, pour notre plus grand plaisir d'ailleurs.

Synopsis

Le docteur Gangreen (John Astin, qui a l'occasion cette fois-ci de parler français à quelqu'un d'autre que Morticia Addams), responsable de la création des tomates tueuses, est sur le point d'être guillotiné pour ses crimes. Mais son serviteur Igor et un groupe de tomates libèrent le professeur pour l'emmener à son nouveau repaire secret, un château. De là, il prépare une nouvelle attaque, basée sur une prophétie hautement fantaisiste, et dont Igor est l'un des éléments-clés pour la réussite.

Le film

L'hilarité débute dès le générique d'ouverture, avec tout ce qu'un film américain peut comporter de clichés sur la langue française. Puis, on est transportés dans une France surréaliste, qui ne s'est jamais complètement relevée d'avoir décapité son roi, où toutes les filles s'appellent Marie, et un curieux concours existe en permanence pour trouver une reine de France.

Plusieurs des acteurs-clés dans les films précédents reprennent leurs rôles, assistés de certains des membres de la production, qui se glissent dans des caméos aussi hilarants que ceux des autres films de la série. Mais à la vérité, les acteurs, y compris Astin et Steve Lundquist, qui incarne Igor, ne sont là que pour servir le scénario délirant. Loin d'être un véhicule pour une star en particulier, Killer Tomatoes Eat France est un film d'ensemble dans lequel autant acteurs que membres de la production s'amusent comme des gamins avec quelques marionnettes en forme de tomates.

Le DVD

Sous étiquette Twentieth Century-Fox, ce film de 1991 offre peu de choses en matière d'extras. Deux pistes sonores, anglaise et espagnole, avec sous-titres assortis, des bandes-annonces pour quelques vieux films, et c'est tout. Le format d'image est plein écran (1.33:1), tel que tourné originalement.

Conclusion

Si vous aimez les parodies de films de monstres à petit budget, vous allez aimer ce film. Si vous aimez les blagues sur la France, vous aller apprécier ce film. Et si vous aimez les blagues sur les français, alors vous allez adorer le film!

 

Pour en savoir plus : http://killertomatoes.com/main.asp

 

NDLR : Mario Landerman possède une vidéothèque des plus éclectiques, où les grands films muets des débuts du cinéma côtoient les blockbusters et les films de série B. Une collection des plus diversifiées, où il puise la matière de ces critiques de DVD.

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés