2 juin 2008 par Mario Landerman


Sex and the City

Un film qui cherche sa voie...en talons aiguille

***

La série télévisée Sex and the City débuta en 1998.  Unanimement encensée par la critique spécialisée et le public, cette comédie romantique réussit à durer pendant six ans, dans un paysage télévisuel américain dominé alors par des comédies insipides et inintelligentes.

Les aventures amoureuses de Carrie Bradshaw, Samantha Jones, Charlotte York et Miranda Hobbes (Sarah Jessica-Parker, Kim Cattrall, Kristin Davis et Cynthia Nixon) firent de beaucoup d'entre nous des voyeurs à la petite semaine.  HBO ne se privant pas pour nous en mettre plein la vue. 

La série n'était pas sans défauts, mais l'honnêteté des situations compensaient l'ajout de stéréotypes affligeants.  Comme l'ami gai de Carrie, coulé dans le moule de la "folle" traditionnelle.  Un détail amusant toutefois : l'acteur qui l'incarne est hétérosexuel, alors que Miranda, la mangeuse d'hommes, est incarnée par une femme homosexuelle.

La série se terminait avec beaucoup de questions laissées en suspens, dans les diverses relations amoureuses de nos quatre amies.

Quatre ans plus tard


Les quatre stars de Sex and the City

Le film tant attendu par les fans est maintenant sur nos écrans.  Que faut-il en penser?

Je vais sûrement me faire lancer des Manolo Blahniks à la tête par des femmes en furie vêtues de Nicole Miller et arborant des sacs Vuitton, mais le film n'est pas à la hauteur.


Chris Noth et Sarah Jessica-Parker

En tant qu'épisode de la série, rien à redire, le film résout plusieurs dénouements, notamment la relation entre Mr. Big (Chris Noth) et Carrie.  De plus, l'équipe de production du film a agi intelligemment avec l'histoire, reprenant les personnages quatre ans plus tard dans leurs vies.  Les récapitulations en début de film sont particulièrement efficaces pour le cas des spectateurs ne connaissant pas la série. 

Cependant, le tout aurait pu être raconté en une heure, tout au plus.  Et comme le film dure deux heures 20 minutes, que peut-on faire pour étirer la sauce?

La réponse?  Transformer Sex and the City en une véritable infopub pour les grands noms de la mode.  Le placement de produits est omniprésent dans ce film, tellement qu'on a peine à se mettre d'accord sur ce qu'on regarde à l'écran.  Un épisode ultime d'une excellente série télé?  Un défilé de mode filmé?  Une publicité?

La mode est une des composantes qui ont fait le succès de la série.  Mais la publicité y était de beaucoup plus discrète.  Dans le film, de nombreuses scènes ne servent que de prétextes pour mettre un produit en évidence.


Jessica Hudson devient l'assistante de Carrie, Louise

Les organisateurs de la première, qui avait lieu au Star Cité de Montréal ne s'y sont pas trompés.  Ils ont jumelé le film à la toute nouvelle exposition du Musée des Beaux-Arts de Montréal sur Yves Saint-Laurent.

Sex and the City, version française, est à l'affiche depuis le 30 mai 2008.

Directeurs : Michael Patrick King et Sarah Jessica-Parker. Avec Sarah Jessica-Parker, Kim Cattrall, Kristin Davis, Cynthia Nixon et Chris Noth. Distribué par Alliance Films.

Photos : Craig Blankenhorn/New Line Cinema