Mario Landerman
Vendredi, 18 septembre 2009
par Mario Landerman
 

Un Cargo pour l'Afrique

Un cargo pour l’Afrique : Le Roger Cantin nouveau renoue avec son public

Roger Cantin, qu’on peut qualifier DU cinéaste pour enfants au Québec (Mathusalem, La Forteresse suspendue, Le Dernier des Beauchesne), revient avec un road movie entraînant, où certains aspects de la vie sont vitriolés par ce dernier.


Pierre Lebeau incarne un homme idéaliste mais usé, rapatrié en terre canadienne suite à une guerre civile en terre africaine. Ce qui ne fait aucunement l’affaire de notre héros, animé d’un seul désir, de retourner en Afrique.  Après quelques tribulations, Norbert rencontrera éventuellement Christophe (Julien Adam), avec lequel il tentera de revenir dans sa terre d’adoption.  Un troisième larron, en la personne d’un singe capucin du nom de Trotsky, fera un long bout de chemin avec le duo.

 


Pierre Lebeau a le savoir-faire pour jouer les tourmentés, et il le prouve encore une fois avec ce personnage de Norbert.  Le plaisir commence dès le début du film, dans les bureaux de l’immigration.  L’échange entre notre héros et le fonctionnaire à l’immigration, incarné par Alexis Martin, est savoureux dans le renversement des rôles.  Mais Lebeau doit constamment se surveiller tout au long du film, car son partenaire animalier passe très près de lui voler quelques scènes.


Roger Cantin et Pierre Lebeau ont tous deux confié à ZoneCulture que le plus difficile dans le tournage du film furent les scènes avec le singe.  Mais les résultats en valent la peine.  La séquence à la SPCA, de même que dans un taxi sont hilarantes, car l’animal est resté naturel.

 


Julien Adam prête ses traits à Christophe, un petit voyou qui terrorise le quartier.  Il s’attachera aux pas de Norbert, par désir d’emmerder d’abord, mais on verra se développer une belle complicité entre les deux, laquelle culminera lors du voyage plein de péripéties qu’ils feront à Québec.


Marie-Ange Barbancourt revient au cinéma dans un rôle de présentatrice de nouvelles très drôle par ce qu’on lui fait dire.  Elle illustre bien le concept de désinformation qui sévit dans les salles de nouvelles lors de la morte saison des faits divers.  L’emploi du sigle RDI est une touche encore plus hilarante compte tenu des propos de la reporter.


Il est dommage cependant que les gens gravitant autour de nos héros soient aussi stéréotypés.  Les propriétaires de l’appartement par exemple (la logeuse est jouée par Louise Richer) sont vraiment caricaturaux.  Autre bémol, c’est qu’on n’ait pas donné plus à faire à Tetchena Bellange, qui semble douée pour faire plus qu’une jolie figure dans le film.  Heureusement que son intervention dans les dernières séquences, sauve la finale qui jusqu’alors, semblait sombrer dangereusement dans le mélodrame.

 


Roger Cantin nous offre son nouveau cru.  Malgré quelques faiblesses, le film est dans l’ensemble un très agréable passe-temps où les enfants et les adultes jeunes de coeur et pleins d’idéaux sortiront du cinéma, un sourire aux lèvres.



Présentement en salles.

 

Pour en savoir plus : http://web.me.com/kiss2009/uncargopourlafrique/Accueil.html

 

Vidéos : Mario Landerman

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés