Mario Landerman
Lundi, 30 novembre 2009
par Mario Landerman
 

Couverture

Bouquinons avec Mario : Les 400 coups de Gilles Proulx

S’il existe un homme dans le domaine des communications au Québec, difficile à cataloguer, c’est bien Gilles Proulx.  Personnage controversé de la radio, par ses multiples prises de positions, l’animateur ne fait pas l’unanimité.  Grand voyageur devant l’Éternel, il est incapable de rester en place pour une longue période de temps. Historien, c’est définitivement la façon dont je le connais et l’apprécie.
Autant Gilles Proulx, l’historien, le voyageur, le photographe, me trouve en admiration devant lui, autant l’animateur radio, malgré ses qualités de communicateur, me répugne.  Mais ce pitbull des ondes a une histoire.  Et c’est cette dernière qu’entreprend de nous raconter Raymond Paquin, un ami de Gilles, en relatant en 400 coups la carrière de l’épouvantail des «tricoteux de paniers», entre autres groupes.


Un ouvrage marqué au coin d’une certaine complaisance par l’auteur; il n’en demeure pas moins que cette biographie déguisée est informative pour qui veuille  démystifier cet homme aux multiples facettes.  Son enfance et adolescence dans les rues de Verdun, ses premiers pas à la radio, à l’ombre de son frère Jacques, plus connu, jusqu’à la consécration finale, est émaillé d’anecdotes qui révèle un homme avec de multiples défauts, mais qui heureusement ne manque pas de qualités.


Dans ce livre, vous apprendrez, non sans rigoler, à quoi servaient les couleuvres de l’Île des Sœurs, les amours multiples de cet incorrigible tombeur, de même que les faits parfois cocasses, parfois non, en relation avec son métier d’animateur.  Sa relation professionnelle et amicale avec Alex Hilton y est relatée, de même que sa rivalité avec l’autre roi des ondes de l’époque, Pierre Pascau.


Une section spéciale regroupe les hauts faits de la carrière de Gilles Proulx.  Ses archives vous feront découvrir un auteur prolifique du domaine des communications, de même que les nombreuses décorations obtenues en carrière, et les archives, regroupant des photos de voyage et bandes d’enregistrement.


En somme un bouquin qui ne révolutionnera pas le genre, mais qui vous fera passer un agréable moment avec une personnalité hors de l’ordinaire.


Les 400 coups de Gilles Proulx, de Raymond Paquin.  Éditions Quitte ou Double, 2005.  295 p.


Pour en savoir plus : http://quitteoudouble.net/index.html

 

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés