Mario Landerman
Lundi, 23 août 2010
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Couverture

Les salles de cinéma au Québec 1896-2008 : Le Québec fait son cinéma

 

Alors que débute le Festival des films du monde, et histoire de vous mettre dans l’ambiance de cet événement culturel international, je vous parlerai d’une découverte littéraire.


Les salles de cinéma au Québec 1896-2008 est un livre des plus intéressants, écrit par une sommité en la matière, Pierre Pageau.
Ce dernier, professeur de cinéma à la retraite, est également journaliste et notamment animateur d’une émission radiophonique sur le septième art à Radio Centre-Ville.


Il a à son actif des collaborations sur plusieurs travaux dont le documentaire Mack Sennett, roi du comique.  Il publie en 2006, avec Yves Lever, une Chronologie du Cinéma au Québec.


Avec ce nouvel ouvrage, Pierre Pageau nous fait découvrir les splendeurs cachées de notre patrimoine récent, soit les diverses petites salles de cinéma partout au Québec. En effet, loin de se contenter de Montréal, l’auteur va dans tous les coins de la province, et nous présente, au moyen de photos et de documents d’époque, les endroits favoris de plusieurs générations, avant l’invasion de la télévision dans nos vies.


Évidemment, le Ouimetoscope, sans doute la salle de « p’tites vues » la plus célèbre de Montréal, y figure en bonne place.  On y parle également des balbutiements du cinéma montréalais, qui ont commencé avant la venue d’Ernest Ouimet.  On n’a qu’à penser au Parc Sohmer, lequel réussissait à échapper à la férule ecclésiastique du temps, qui interdisait les spectacles de théâtre le dimanche partout ailleurs à Montréal.


Mais Les salles de cinéma au Québec 1896-2008, c’est beaucoup plus que cela.  Pierre Pageau a entrepris la tâche de titan de répertorier les salles de cinéma, mais aussi de nous les présenter par région, tout en mêlant l’histoire des gens d’une ville ou d’un lieu avec les salles qui y sont associées.  Ce qui fait de cet ouvrage une lecture fantastique, pour l’amateur de cinéma et d’histoire que je suis.  On y apprend des détails qui vont au-delà d’un simple recensement.


Par exemple, saviez-vous que la région de l’Abitibi-Témiscamingue est demeurée proche de la culture de l’ouest américain?  Qu’une rixe éclata à Drummondville, au Cinéma Capitol en 1941, suite à la demande des papiers d’identité des clients par la GRC? Ou encore, qu’on a jadis présenté des films au Château Frontenac? C’est ce genre d’informations qui font la richesse de ce livre, un des ouvrages les plus pertinents sur le sujet depuis longtemps.  Le dernier, selon moi,  était un bouquin de l’éditeur VLB, Les Ouimetoscopes,  aujourd’hui épuisé.  Mais même ce dernier ne recensait que le cinéma montréalais, et pas toujours avec le luxe de détails donnés par M. Pageau.  D’ailleurs, le livre se voulait aussi une biographie du propriétaire de la salle..


À se procurer pour mille raisons, dont les plus évidentes sont les photos d’époque, les anecdotes qui entourent telle ou telle salle, ou les documents parus dans les journaux d’alors.  Une recherche des plus complètes fut faite, et ça se lit à chaque page.

En vente dans toutes les bonnes librairies.


Vous êtes de ces privilégiés qui ont accès au quartier général du FFM à l’Hôtel Hyatt?  Dans ce cas, le Renaud-Bray du Complexe Desjardins peut vous avoir le livre, s’ils ne l’ont pas déjà en inventaire!  C’est seulement quelques étages plus bas!

 

 


Les salles de cinéma au Québec 1896-2008, Pierre Pageau, Éditions GID, 2009, 416 p.

 

Pour en savoir plus : http://www.leseditionsgid.com/select/themesquebec.htm#GlossI


Vidéo : Mario Landerman

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés