Création d’un Dictionnaire des artistes du théâtre québécois

par Royal du Perron

 

Les Cahiers de théâtre Jeu ont annoncé la création d’un Dictionnaire des artistes du théâtre québécois avec un comité d’honneur composé de Vincent Bilodeau, Paul Buissonneau, Françoise Faucher, Yves Jacques, Huguette Oligny, Gilles Pelletier, Lorraine Pintal et Marcel Sabourin.

Paul Buissonneau a fondé et longtemps dirigé le Théâtre des Quat’ Sous.
(Photo Marc-André Grenier)

Cet ouvrage comptera 450 entrées regroupant les principaux comédiens, metteurs en scène et concepteurs (décors, costumes, éclairages, son) de la scène québécoise. «Bien sûr, les choix sont déchirants, souligne la direction, puisque les artistes ayant œuvré au théâtre d'hier à aujourd'hui sont beaucoup plus nombreux.» C'est pourquoi l’équipe de rédaction a lancé un appel à tous. Elle a soumis à ses lecteurs de la revue Jeu la liste des quelque 350 noms déjà retenus afin que leurs suggestions l’aide à arrêter ses choix. On peut consulter cette liste et lire les articles qui expliquent le projet en consultant le site internet de la revue. Toutes les propositions seront étudiées attentivement, assure-t-on.

Huguette Oligny a remporté un Gémeau pour son rôle dans Sous le signe du Lion, en 1998.
(Photo Université de Sherbrooke)

On y trouvera des entrées sur des personnages importants de notre histoire théâtrale comme Denise Pelletier ou Pierre Dagenais, Jean-Paul Kingsley ou Robert Gravel. De Blanche de la Sablonnière (première actrice professionnelle du Québec) à Céline Bonnier, en passant par Monique Miller, André Brassard et Marc Béland.

Gilles Pelletier a reçu le Prix Denise-Pelletier, en 1998.
(Photo Marc-André Grenier)

De grands oubliés

Avec une courte liste de 450 noms, il y aura fatalement de grands oubliés. À l’heure actuelle les noms de Andrée Basilières, Denise Morelle, Sita Riddez, Tania Fédor... sont absents… et la liste devra s’allonger considérablement. À quoi bon publier un dictionnaire des artistes si la moitié des noms devant y figurer n’y apparaît pas ? A-t-on songé à publier, dans un premier temps, un ouvrage plus complet sur les artistes du théâtre ayant exercé leur métier de la fin 19e s. à 1950, par exemple, et faire paraître, selon les fonds disponibles, d’autres tomes par la suite ? Il nous semble inopportun de reléguer aux oubliettes d’excellents artistes disparus pour laisser de l’espace aux contemporains, aussi fameux soient-ils.

Lorraine Pintal dirige avec brio le Théâtre du Nouveau Monde.
(Photo Radio-Canada)

Parainner le Dictionnaire

On peut par contre remédier à la situation, dans une faible mesure, en contribuant, car 100 noms seront à ajoutés aux 350 déjà suggérés. Le grand public est donc invité à donner un apport concret à cette publication. Comme la rédaction de chaque entrée est payée 70$ à la personne qui l’écrit, on peut parrainer une entrée (ou 2, ou 3 ou 10…) en adressant un chèque à la revue Jeu. On ne peut toutefois associer son nom à un nom en particulier. La liste des parrains d’entrées sera publiée à la fin de l’ouvrage. Il suffit d’envoyer un don (de 70$, 140$, 210$...) accompagné de ses coordonnées et on aura droit à un reçu pour fins d’impôts.

Vincent Bilodeau interprète le patron du journal dans L’Auberge du chien noir et le policier retors dans Les Bougons.
(Photo Radio-Canada)

À paraître chez Québec Amérique, en 2007.

http://www.revuejeu.org/