Mario Landerman
Vendredi, 12 juin 2009
par Mario Landerman
 

Couverture

Yoko Tsuno : La frontière de la vie

Un peu d’histoire


Dès l’âge de sept ans, alors que mes camarades de classe peinaient sur les rudiments de la lecture, j’étais déjà un lecteur avide.  Et bien que ma jeune intelligence ne comprenait pas toujours ce que je lisais dans des ouvrages plus élaborés, j’avais déjà l’amour des mots, et du pouvoir que ceux-ci conféraient à un auteur. 


Une lacune cependant.  Ma bibliothèque était dépourvue de bandes dessinées.  Jugées par les éducateurs d’alors comme une perte de temps, même ceux qui étaient surpris à en lire étaient sévèrement punis.  Mon père, grand rebelle contre l’autorité devant l’Éternel, décida de m’en faire lire.  Ses premiers choix devaient me suivre toute ma vie.


Un de ces premiers choix était une aventure d’une jeune et jolie japonaise, électronicienne de profession, Yoko Tsuno.  Une femme déterminée à rechercher l’aventure sous toutes ses formes.  L’album, intitulé L’Orgue du Diable, m’avait fasciné par de nombreux points.  Le décor allemand au bord du Rhin était superbe, et le scénario mêlait histoire et légendes pour offrir au lecteur une bande dessinée qui pouvait rivaliser avec les grands du domaine.


L’auteur (dessins et scénario) Roger Leloup fut un collaborateur d’Hergé pendant plusieurs années, retouchant les décors d’anciennes aventures de Tintin, leur donnant un cachet réaliste qui allait faire sa gloire plus tard avec Yoko Tsuno.  Il fut également à l’origine du désign de l’avion du milliardaire Carreidas, dans Vol 714 pour Sydney.


Avec les années, j’ai collectionné toutes les aventures de cette héroïne rafraîchissante et attachante.  Jusqu’au jour où...


Le septième album

Couverture 1


En 1978 sort pour la première fois La frontière de la vie en version cartonnée.  Un album charnière pour Yoko et son auteur, à maints égards.  Le dessin des personnages s’affine, devient plus réaliste.  Mais surtout, l’histoire de ce “vampire” hantant les rues de Rothenburg va faire de la série une des grandes réalisations de la BD européenne.


Yoko retrouve son amie Ingrid Hallberg, avec qui elle a partagé une aventure (L’Orgue du Diable).  Cette dernière est alitée avec une anémie apparemment causée par le surmenage.  Nous apprenons peu à peu qu’une femme, habilement déguisée, soutire du sang à la malade.  Pourquoi?  C’est là que nous laissons peu à peu le côté fantastique pour tomber dans le drame humain.  Au coeur de l’intrigue, une fillette de cinq ans, tuée par balle lors d’un raid aérien sur Rothenburg, le 31 mars 1945.  Malgré le côté fiction médicale du récit, on est captivés par le scénario, et on souhaite que, peut-être, un jour...on pourra faire revenir des morts à la vie.


Conséquences


Cet album va également transformer la vie de pas mal de gens, et même, de la ville dans laquelle se situe l’aventure.  Une hématologue confie à Roger Leloup son choix de carrière, influencé par la lecture du livre.  Des nouveaux mariés choisissent Rothenburg comme lieu de voyage de noces, après en avoir vu l’aspect dessiné.  L’humanisme qui se dégage du récit va aussi influencer la vie de votre humble serviteur.  La ville elle-même s’est transformée un peu, en offrant cet ouvrage en souvenir dans ses librairies, et autorisant même la construction d’un Rothenburg en miniature pour le bonheur des touristes.  Un élément imaginaire et important du livre qui est devenu bien réel.


La nouvelle édition


Depuis peu, on peut se procurer La frontière de la vie dans une version cartonnée de luxe.  Peu de surprises, sinon des pages plus grandes qui permettent de mieux apprécier l’aventure.  Les confidences de Roger Leloup sont toujours intéressantes; elles donnent un aperçu en coulisses de chaque album, en particulier pour celui-ci.  La couverture, refaite, est à mon avis meilleure que celle du septième livre, qui vend la mèche un peu trop vite.

 

Couverture Intégrale


Un livre et une collection à offrir, peu importe la version (régulière, de luxe, ou intégrale), à l’enfant...et l’adulte, que vous souhaitez faire rêver d’un monde meilleur!

 

Page 3 Page 4

 
Une visite de Rothenburg. Comparez avec le livre!


La frontière de la vie de Roger Leloup, Dupuis, 2008,  96 p.

 

Photos : Web

Vidéo : Youtube

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés