Lundi, 10 novembre 2008
par Mario Landerman

Couverture
Histoire de la radio au Québec

Un livre à posséder dans sa collection

L’année dernière, les éditions Fides, toujours fidèles à leur mission de publier des livres de haute qualité, lançaient ce qui est probablement le livre définitif sur l’historique de la radio au Québec.


L’histoire de la radio reflète fidèlement celle du XXe siècle avec qui elle a fait son cheminement.  Les guerres, les grandes découvertes scientifiques, les révolutions, tant tranquilles que bruyantes, de même que les radio-théâtre et les radio-romans, firent la joie (et parfois, la consternation) des auditeurs de ce siècle en mouvance constante.


Pour parler de cette grande dame médiatique, laquelle a pris peu de rides en plus de cent ans, Pierre Pagé, l’auteur, s’entoure d’une impressionnante documentation dont la nomenclature seule fait tourner la tête. Des touts débuts jusqu’à maintenant, la radio s’est toujours trouvée un public, même si l’assiduité de ce dernier a fluctué avec les années.  Même au plus fort de ses crises, surtout d’éthique, la radio a su garder intact son pouvoir sur les masses.


En fait, on peut s’aventurer à dire que, sans la radio comme précurseur, la télévision aurait connu une destinée toute différente.  Bien loin de craindre pour sa survie, elle fut le modèle dont s’inspirèrent les pionniers de la télévision.  Certaines émissions populaires de télévision de la première heure, et même au-delà, furent simplement des adaptations d’émissions de radio.


L’accent de ce livre est porté sur trois fronts bien distincts : l’information, l’éducation et la culture.  En bon historien, Pierre Pagé raconte, avec force détails, les fondations de ce médium.  Rien n’y est omis, et surtout pas les pionniers de la première heure.  Le clergé québécois, habituellement l’entité la plus réfractaire aux nouveautés menaçant de saper leur mainmise sur la population, fut présente dès la création de la radio avec les expériences en transmission originelles.


L’historien Pierre Pagé a fait un excellent livre, indispensable à ceux que la radio québécoise intéresse, en particulier son histoire.  Même un lecteur à la petite semaine y trouvera matière à faire un merveilleux voyage au pays des ondes hertziennes.  Seul ennui pour ces derniers; la grande abondance de notes bibliographiques distrait quelque peu du texte.


Connaître l’histoire de la radio, c’est également connaître l’évolution du Québec du siècle dernier.  À découvrir, peut-être même sous le sapin de Noël!

 

Histoire de la radio au Québec
Auteur: Pierre Pagé
Éd. Fides, 2007, 492 p.