2 octobre 2007 par Royal du Perron


Le jour où je suis entré à la Maison

Des témoignages éloquents


Jean Lapointe chante Les Fleurs Malades avec sa fille Anne-Élisabeth

La Maison, c’est la Maison Jean-Lapointe.  Celle qui contribue à la réhabilitation des gens aux prises avec un problème d’alcool, de toxicomanie ou de jeu.


Jean René Ouellet a animé la conférence de presse

Ce livre, une idée originale du compositeur Jean Robitaille, comporte plusieurs dizaines de témoignages de personnes ayant vécu l’enfer de ces dépendances, et aussi ceux de quelques membres de leurs familles. 

On le comprendra, ces émouvants témoignages sont livrés sous le couvert de l’anonymat.  En 25 ans, la Maison Jean-Lapointe a accueilli plus de 20,000 personnes venues d’horizons différents.  Elle a pu compter sur l’aide d’une multitude de bénévoles et elle a reçu des dons de toutes sortes.


Madame Gaëtane Vallée a cédé sa vaste demeure
des Laurentides à la Maison Jean Lapointe

Par le disque Chansons d’espoir avec notamment Céline Dion, Claude Dubois et Ginette Reno, et le livre Le jour où je suis entré à la maison (Libre Expression), l’œuvre de l’artiste et sénateur se poursuit. Quels témoignages éloquents.

Bravo Jean Lapointe, nous sommes tous fiers de vous !

Le jour où je suis entré à la maison, Collectif d’auteurs anonymes, Libre Expression 2007, 290 p.