Mario Landerman
Jeudi, 23 juillet 2009
par Mario Landerman
 

Couverture

Mémoire musicale : un passé pas si lointain...

 

Mémoire musicale est le tout dernier livre de Richard Bradley.  L’auteur a une feuille de route impressionnante.  Surtout connu pour son travail aux Archives Gaies du Québec, le natif de Hudson, au Québec a fait une carrière d’enseignant dans les années 70.  Parallèlement, il écrit romans et nouvelles.  Ce qui l’amènera à l’autoédition dans les années 80, bien avant que le concept soit facilité et popularisé par l’internet.  Jeune retraité du monde de l’enseignement, il met à profit sa vaste expérience de vie pour offrir divers ouvrages, dont certains sont de véritables clins d’œil à l’histoire récente du Québec.  L’historien a aussi montré le bout du nez chez lui; il a offert en 1999 le livre L’enfant du village : Les écoles catholiques à Hudson de 1909 à 1969.

Le roman raconte une tranche de vie du héros principal, un jeune garçon nommé André.  Enfant adopté, il grandit dans la relative insouciance des enfants de cette époque.  Son monde comprend, outre ses parents, le patron de son père, et la maîtresse de ce dernier, Madeleine.  Les histoires de ces personnages s’entremêlent, et font face aux événements du temps.  Comme il se doit pour la période traitée, soit de 1955 à 1962, une intolérance sournoise se fait sentir dans la société québécoise du temps.

Il n’y a qu’à lire les propos de la mère adoptive d’André à l’égard de la «guidoune», lesquels ne faibliront, au moment du besoin, que pour mieux ressortir ensuite.  Il en va de même avec l’adoption, dont on parle à mots couverts dans la famille, ce qui donne à un des enfants une arme de choix contre «l’enfant du péché».  Richard Bradley a le chic pour peindre des gens sortis tout droit de la société d’alors.  Même les personnages à priori les plus détestables, ne le sont jamais totalement, sauf rare exception.

L’ouvrage est également un voyage dans un passé pas si lointain, avec des références qui feront sourire tous ceux qui ont entre 40 et 60 ans de nos jours.  Lors du lancement, je me suis amusé, à examiner le quatrième de couverture, où figurent plusieurs ouvrages scolaires d’époque. Sur les sept montrés, j’en ai utilisé cinq en classe élémentaire.  Et vous?

Le prochain ouvrage de l’auteur ira chercher une génération un peu plus jeune, car l’action de La Passerine se déroulera à l’Exposition universelle de 1967.  Gageons qu’avec les ingrédients utilisés dans Mémoire Musicale, ce nouveau roman sera un succès.

Un roman sans prétention, parfait pour une journée d’été fraîche ou pluvieuse.  Et comme juillet nous gâte de ce côté, soyez sûrs de mettre Mémoire Musicale en tête de vos achats en librairie!

Richard Bradley
L'auteur pose fièrement avec son dernier-né

Mémoire Musicale de Richard Bradley,   Éditions Richard Bradley, 2009, 204 p.

 

Photo : Mario Landerman

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés