Mario Landerman
Mardi, 13 juillet 2010
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Pulsions poétiques

Pulsions Poétiques : Un premier collectif de poésie pour L’arc-en-ciel littéraire!

 

C’était à prévoir : après quelques excellents collectifs de nouvelles et courts récits (Les voisins d’à-côté, Sortir de l’ombre), voilà que L’arc-en-ciel littéraire fête sa deuxième année d’existence en offrant à ses lecteurs un collectif de poésie.


Une pléiade d’auteurs furent invités à contribuer à ce recueil : Don Bapst, Denis-Martin Chabot, Valérie Côté, Robin Gravel, Sandy Harquail, Karol Ann Ladouceur, Marcel F. Raymond et Réjean Roy.  Des auteurs venus de tous les horizons de l’arc-en-ciel, chacun avec leur propre vécu, qu’ils laissent transparaître dans leurs poèmes.


Réjean Roy déclarait au sujet de cet ouvrage qu’il s’agissait non seulement d’un pas dans la bonne direction, vers une œuvre littéraire gaie plus complète et riche, mais aussi qu’il représentait un tremplin qui permettra à certains de ces auteurs de sortir de l’anonymat et de prendre leur place sur la scène littéraire gaie mondiale.


À ZoneCulture, nous sommes fiers de couvrir les livres de cette maison d’édition, contrairement à d’autres publications qui vont en faire une mention pour se conformer à la saveur du jour.  Nous estimons qu’une maison d’édition sérieuse sur la littérature gaie ne peut que valoriser le genre dans son ensemble.  Et cela, les auteurs associés à L’arc-en-ciel littéraire l’ont très bien compris.


Pour quelqu’un comme moi, qui connais quelques-uns de ces auteurs, je peux faire d’emblée une constatation, à la lecture de ces poèmes.  Ces derniers me livrent des facettes de leur âme et de leur personnalité qu’ils ne livrent pas nécessairement dans leurs autres ouvrages. 


Je pense entre autres ici à Marcel F. Raymond et Réjean Roy.  Le premier révèle un libertin dans la plus pure tradition du genre, tandis que l’autre plonge plus profondément dans son passé tourmenté. La poésie de Réjean Roy trouvera un écho chez ceux qui, avec un vécu similaire, s’y retrouveront.


Denis-Martin Chabot livre sous forme de poèmes quelques observations fort justes sur la réalité gaie.  Tout comme Don Bapst le fait pour la vie en général.  Un poème de chacun que je recommande, dans l’ordre : L’Éphèbe et L’Anglo en tournéeRobin Gravel offre avec sa poésie un charme suranné qui suggère bien le romantisme du XIXe siècle, avec ça et là une touche plus contemporaine.   


Karol Ann Ladouceur, la seule poète transgenre du collectif, décrit son cheminement de femme au travers de ses écrits.  Brillante idée, pour démystifier une partie de la population gaie souvent victime d’intolérance de la part de leurs pairs.


Les auteures gaies, comme il fallait s’y attendre, livrent une sensibilité toute féminine à leurs écrits.  J’ai aimé en particulier les poèmes de Valérie Côté, lesquels sont empreints d’une touchante émotion en regard à l’être aimé dont il est question dans plusieurs de ses poèmes.  Comme elle le dit si bien, elle est tout simplement…un être humain.  Sandy Harquail suit le même courant de pensée, avec des résultats différents, mais tout aussi touchants.  Je connais beaucoup de gens qui se retrouveront dans À travers les brumes.  Mais je ne vous dirai pas de quoi il s’agit.  Pour le savoir…


…il vous faudra acheter le recueil, disponible entre autres à la librairie Ménage à Trois, ou par commande via le site internet de L’arc-en-ciel littéraire.


Pulsions poétiques, L’arc-en-ciel littéraire, 2010, 148p.


Pour en savoir plus : http://arcenciellitteraire.voila.net/

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés