26 mai, 2007 par Mario Landerman


Intéressant et entraînant

Le jeudi 24 mai dernier avait lieu au Spectrum le volet musical des 100 jours de bonheur, soit Le bonheur en chansons.  Ce spectacle était également enregistré par Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada, en prévision d’une rediffusion sur le web, le samedi 26 mai 2007 à 20 heures.

D’un concept original, soit réunir 11 artistes du Québec pour interpréter 11 chansons inédites inspirées d’un poème de leur choix, adapté en musique et en chansons, ce spectacle a offert aux spectateurs présents de très bonnes prestations.  À un point tel que je ne peux que déplorer qu’un disque ne soit pas offert au public, pour apprécier ce qui est à mon avis le point fort des 100 jours de bonheur.

Le spectacle fut animé par Sophie Durocher et Michel Rivard, lequel s’est manifesté à plusieurs reprises pour donner un coup de main à ses amis artistes sur scène.

Parmi les prestations à retenir, en tête de ma liste vient Daniel Boucher, avec Ah que j’aime ta face, un poème d’Yves Boisvert, ainsi que Bïa, avec Le chemin mexicain de Fredric Gary Comeau.

Je tiens à préciser que certains des poètes qui ont contribué aux 100 jours de bonheur sont également versés dans l’écriture de chansons, ce qui explique peut-être pourquoi le résultat est si agréable à l’oreille.

D’autres artistes, non moins excellents, ont laissé leur empreinte sur le spectacle.  Parmi eux, notons Tricot Machine, avec Le bonheur d’Hélène Monette; Pierre Flynn, Jusqu’où va le bleu de Jean Royer; Luc De Larochellière, Vertige de Louise Dupré; Mara Tremblay, Comme dans un conte de fée western d’Élise Turcotte; Karkwa, Page de nuit de Pierre Nepveu; Martin Léon, Hors de toi de Benoit Jutras; Catherine Durand, Cœurs migratoires de Tristan Malavoy-Racine; Yann Perreau, L’unique abondance de Michel X. Côté et Ève Cournoyer, Garde-toi de D Kimm.

Ce fut un spectacle intéressant et entraînant, et je vous offre, lecteurs, un diaporama de l’événement, lequel ne se renouvellera malheureusement pas.  Espérons que Les productions Virage, instigateurs de l’événement, changeront d’idée.

Pour en savoir plus : 100 jours de bonheur

Photos et vidéo : Mario Landerman