Mario Landerman
Vendredi, 1er mai 2009
par Mario Landerman
 

Fais-moi la tendresse

Fais-moi la tendresse : l’éclat de la maturité


Tous les médias étaient présents au lancement du nouvel album de Ginette Reno.  Devant un parterre d’admirateurs et de collègues de tous les milieux, elle a chanté plusieurs chansons de son nouvel opus.


Ginette Reno a-t-elle encore besoin de présentation après toutes ces années?  Une interprète à la voix puissante, une artiste inclassable et une comédienne surprenante.  Au cours de sa carrière, elle a su toucher d’une façon ou d’une autre le cœur de tous les Québécois.  Une chanteuse près des gens.


Nous l’avons vue grandir, de ses débuts d’adolescente, avec  Non papa ou Tu vivras toujours dans mon cœur, jusqu’aux germes de la comédienne qu’elle sera plus tard dans sa prestation de Monsieur Cannibale à l’émission Jeunesse d’Aujourd’hui.  Puis, s’ensuivit une carrière anglophone, de laquelle  elle acquit l’aptitude de chanter dans les deux langues.


Une chaîne de succès jalonne les années 70.  Mais le meilleur restait à venir...


En 1975, elle interpréta Un peu plus haut, un peu plus loin, chanson qui allait faire d’elle pour toujours la première chanteuse du Québec.  Une collaboration avec Diane Juster lui procure un autre morceau de bravoure : Je ne suis qu’une chanson.  Une légende québécoise prend vie.


Fais-moi la tendresse

Ginette Reno en spectacle


Le 50e album de Ginette en carrière, un cadeau de la chanteuse à elle-même pour fêter tout autant d’années de succès et d’accomplissements.  Mais aussi un magnifique présent fait à son public.


L’émotion et l’amour étaient palpables lors du mini spectacle de Ginette Reno à la salle Pierre Mercure, lors du lancement.  Entourée de ses enfants, dont Pascalain Charbonneau au piano, elle a fait entendre à un public ravi sept chansons tirées de son dernier album.  Diane Juster est venue rejoindre Ginette pour On aime encore une fois, et Marc Hervieux pour Fais-moi la tendresse, une composition de Didier Barbelivien.


Le disque


Fais-moi la tendresse se compose de 14 chansons.  Parmi les artistes de prestige ayant collaboré à l’album, outre ceux déjà mentionnés, il y a le propre fils de la chanteuse, Pascalain Charbonneau, réalisateur des orchestrations et arrangements, Eddy Marnay, Michel Jourdan, Élizabeth Blouin-Brathwaite et Kim Richardson


Certaines chansons se démarquent des autres, même si dans l’ensemble, l’album est excellent.  Je pense à On aime encore une fois et Fais-moi la tendresse, mais aussi J’aimerais tellement.  Ce sont les chansons qui sont venues me chercher.


Le public ne s’y est pas trompé, et a su reconnaître la qualité.  En effet, l’album a été certifié disque d’or, seulement cinq jours après sa sortie et platine moins d’un mois après. En vente chez tous les bons disquaires.

 


Pour en savoir plus : http://www.ginettereno.com/

 

Photo et vidéo : Mario Landerman

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés