Mario Landerman
Jeudi, 25 février 2010
par Mario Landerman
 

Patsy Gallant 1

Patsy Gallant chante Piaf au Théâtre du Vieux Terrebonne :
Je ne regrette rien!

Ah, Édith Piaf!  Il s’agit sans doute de la chanteuse française la plus connue au monde.  Imaginez la scène, où s’avance cette femme menue, seule, toute vêtue de noir.  Pas de quoi fouetter un chat, n’est-ce-pas?  Pourtant, par la seule force de sa voix et de son âme meurtrie, elle impose le silence.  Une présence qu’on n’aurait jamais soupçonnée alors se manifeste, rendant les spectateurs sous l’emprise de cette voix magique, qui a su si bien traverser les modes et les époques pour encore nous émouvoir en 2010.

L’immortelle est un sujet de choix pour bien des artistes voulant lui rendre hommage.  Les spectacles consacrés à Piaf, petits et grands, ne se comptent plus.  Certains cartonnent, d’autres sont des fours.  Il y a de bonnes raisons à cela.


Deux façons à mon avis de faire vivre les chansons de Piaf sur scène.  La voie de l’imitation, et celle de l’hommage.  L’imitation de Piaf, à mes yeux, a toujours péché quelque part.  Ou le visuel est presque parfait, mais la voix n’est pas au rendez-vous, ou encore la voix est une approximation des plus adéquates, mais le visuel n’y est pas.  Par visuel, j’entends ici pas seulement la personnification de Piaf, mais sa capacité, par sa seule présence, de faire sien son public.

Patsy Gallant 3


Puis, il y a l’hommage.  Là, on entre dans un domaine beaucoup plus intéressant, qui permet des interprétations différentes des chansons de Piaf, sans jamais tomber dans la caricature.  C’est ce genre de spectacle que Patsy Gallant a donné, pour le plus grand bonheur de ses fans et ceux de Piaf, au Théâtre du Vieux-Terrebonne.


Patsy Gallant est un bel exemple à suivre pour tous ces interprètes d’une certaine époque, qui ressassent leurs années de Jeunesse, tout en déplorant l’oubli du public.  Le 14 février dernier, la chanteuse a livré sa propre version de Piaf.  Mine de rien, elle a mis le public dans sa poche.

Patsy Gallant 4


Le spectacle, bien conçu, se veut un récapitulatif des grandes lignes de l’histoire de Piaf, entrecoupé de quelques-unes des chansons parmi les plus inoubliables de son répertoire.  Et Madame Gallant a démontré la force de ses émotions et de sa voix en entonnant un Mon Dieu qui n’a laissé aucun œil sec dans la salle.  Le pouvoir de faire passer son âme à travers une chanson est presqu’un don de Dieu.

Patsy Gallant 2


Accompagnée de trois musiciens, elle s’amuse avec le public, en entertainer qu’elle est.  Mais il ne peut qu’en être ainsi, avec une chanteuse qui a l’habitude des comédies musicales de Luc Plamondon, tant en France qu’ici.

Patsy Gallant 5


Après le spectacle, Patsy Gallant a rencontré son public, toujours souriante, avec un mot gentil pour chacun.  Une excellente façon de conclure la fête des amoureux que ce spectacle.  Pendant que Patsy Gallant chantait Je ne regrette rien, le public non plus ne regrettait rien du déplacement!

 

Photos : Mario Landerman

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés