Mercredi, 10 décembre 2008
par Mario Landerman

Devant du CDDevant du CDDevant du CD

Je suis, de Giorgia Fumanti

Ne cherchez pas l’ange...

Nous voilà aux portes de Noël.  Le sapin est monté, les décorations mises, ne reste plus que l’ange...mais où est-il donc passé, ce séraphin qu’on juche sur la cîme de l’arbre?
Ne cherchez pas, il est probablement caché sous le sapin cette année, déguisé en CD de la chanteuse Giorgia Fumanti : Je suis.

 

Giorgia et CD
Giorgia Fumanti est fière de présenter son premier album français


Mais qui est-elle, cette chanteuse, justement?  En 2004, l’album Like a Dream nous l’avait fait connaître, lequel était entièrement composé par Vangelis.  Suivra une des très nombreuses tournées que la chanteuse entreprendra à travers le monde.


Puis, en 2007, l’album From My Heart, que j’ai eu l’immense plaisir de commenter ici, et qui m’a fait découvrir une jeune femme aussi radieuse que sa voix.  Encore une fois, elle entreprendra une tournée mondiale.  Les plus grands (José Carreras, Al Gore, Lang Lang) lui demandent de chanter avec eux et pour eux.  On découvre aussi une femme sensible à la détresse humaine, notamment celle des handicapés, à qui elle fait une belle part dans ses spectacles en chantant pour eux.  Elle sait se faire aimer de son public, lequel le lui rend bien.

 

Foule au lancement
Il y avait foule au lancement de Je suis


Et maintenant, cet album qui couronne l’année 2008 pour Giorgia, Je suis.


Le tout premier album français en carrière pour la chanteuse, laquelle a pris pour patrie d’adoption le Québec.  Des classiques de Mireille Mathieu (Aranjuez, mon amour), de Bécaud (La maison sous les arbres) se retrouvent parmi les 14 pièces, dont une en italien et en français, Adagio, composée par la soprano.  Le choix des chansons fait preuve d’un goût sûr. Et Giorgia n’hésite pas à se lancer dans une version de Un peu plus haut, un peu plus loin qui n’a rien à envier à la version originale.  Une reprise en français de Angel, de Sarah McLachlan, est bienvenue pour les fans de cette chanteuse canadienne à la voix sublime.  Des musiques de Chopin et de Beethoven furent adaptées, en y ajoutant des paroles, pour Me ramène à ton amour et Notturno. Comme dans bien des albums de ce genre, certaines chansons sont mieux adaptées à leur interprète que d'autres. Malgré ces quelques petits accrochages, la voix de Mme. Fumanti nous envoûte.


Le complice de Giorgia cette fois-ci est nul autre que Guy Saint-Onge, lequel signe la réalisation et les arrangements.  Il offre aussi la chanson Je n’ai que ma voix à la jeune auteure et interprète.

 

Giorgia et Guy St-Onge
Giorgia a donné une courte prestation, accompagnée par Guy St-Onge


Cette collaboration fournit une saveur latine à la musique, ce qui évidemment sied bien à la chanteuse, d’origine italienne, et produit un résultat intime sur disque.


Un CD à donner en cadeau ou à s’offrir.  Quoi de mieux qu’un ange au pied de l’arbre pour Noël?

 

Giorgia Fumanti
Radieuse, Giorgia a ravi le public présent

Invités de prestige au lancement
Invités de prestige au lancement : Jean-Pierre Coaillier et Guy St-Onge
entourent Giorgia Fumanti

 

 
Je n'ai que ma voix

 

Pour en savoir plus :

 

Photos et vidéo : Mario Landerman