Mario Landerman
Vendredi, 5 juin 2009
par Mario Landerman
 

Karma Kameleons

Les Karma Kameleons : la magie des années 80!


Les 5 et 6 juin, les Karma Kameleons envahissent le Corona pour deux représentations.  Destinées à remplacer les représentations annulées du 27 et 28 février dernier, les fans des années 80 n’ont rien perdu au change, et le groupe a livré un spectacle électrisant.


Mais qui sont-ils, ces fameux Karma Kameleons ?  Selon le film présenté en ouverture, les cinq membres du groupe, Gordon Graham, Joe Jones, Shun Young, Jack Hackett et Randy Rebel étaient des vedettes planétaires au début des années 80.  Leur musique allait définir toute la décennie, de Duran Duran à Prince, en passant par les bands de glam metal sur lesquels leur apparence sur scène est fortement inspirée.


Le 28 novembre 1981, un ennui technique d’origine mystérieuse, mais facilement identifiable dans l’intro, provoque la disparition du groupe au faîte de leur gloire.  Leur test de son raté au Madison Square Garden provoque la disparition des Karma Kameleons... jusqu’en 2001, où ils reparaissent tout aussi mystérieusement à Québec.  En pros qu’ils sont, ils continuent à faire vibrer les foules, bien que de nombreux artistes se sont approprié leurs succès depuis.


Cette histoire rocambolesque, avec de nombreux clins d’œil humoristiques, sert de base pour nous présenter un revival band dans la même lignée que The Musical Box et Beatles Story.  Avec toutefois plus d’envergure; ils couvrent un vaste éventail d’artistes de l’époque.


Ce spectacle est en fait une grosse fête à thématique des années 80.  Si vous aimez ce concept, vous allez beaucoup vous amuser...et danser!  Le quintette ne se prend nullement au sérieux, et ça se reflète dans le choix de certaines chansons, qui font un contraste humoristique avec leur apparence.  Imaginez Twisted Sister chanter Wake Me up before You Go Go de Wham pour vous faire une petite idée.


Le groupe est accompagné sur scène d’un trio de danseuses/chanteuses qui ont l’air d’avoir vécu un accident technique similaire aux Karma Kameleons dans les années 60.  Si le spectacle avait des bases sérieuses, comme pour Beatles Story, un tel anachronisme serait un mauvais point.  Mais ici, ça ne fait que renforcer l’atmosphère festive.  Surtout quand elles se mettent à chanter les succès féminins des années 80.


Une excellente soirée, qui continue!  J’inclus plus bas les prochaines dates où le groupe prendra d’assaut les scènes québécoises.  Alors sortez vos Ray-Bans, le gel à cheveux et les cravates minces et venez fêter une décennie que beaucoup voudraient voir morte et enterrée, mais qui ne le sera jamais!

 

 

 


Les Karma Kameleons seront bientôt à :

1 juillet
Bonaventure, Gaspésie
2 juillet
Bar Le Dagobert, Québec
9 juillet
Bar Le Dagobert, Québec
16 juillet
Bar Le Dagobert, Québec
23 juillet
Bar Le Dagobert, Québec
8 août 2009
Festival des Arts de Château Richer
15 août
Festi-Parc de Neufchâtel
29 août
St-Apollinaire, Québec
6 septembre 2009
Festival du Travailleur de St-Joseph-de-Beauce

 


Photos : Mario Landerman
Vidéo : Youtube

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés