Royal du Perron
Jeudi, 19 octobre 2009
par Royal du Perron
 

Affiche

La flûte enchantée : bel opéra de Mozart


L’action débute dans une forêt magique où le prince Tamino, rôle tenu par l’excellent ténor John Tessier, poursuivi par un monstrueux reptile, s’évanouit. Trois dames bienveillantes en sont témoin. Estomaquées, elles tuent la bête et préviennent aussitôt leur maîtresse, la Reine de la Nuit, rôle magnifique, majestueusement interprété par la soprano Aline Kutan.


Lorsqu’il revient à lui, Tamino rencontre Papageno, personnage brillamment joué, chanté et dansé par Aaron St. Clair Nicholson qu’on avait applaudi l’an dernier dans Le Barbier de Séville. Ce baryton a une telle aisance dans le chant, le jeu, la danse... C’est un pur enchantement.


Au royaume des clochettes magiques, le cœur de Papageno bat pour Pamina incarnée par la sublime Karina Gauvin : le ton juste, la voix sûre, à l’aise dans tous les scènes y compris les plus difficiles, c’était un grand plaisir de voir évoluer pareil talent.


Les décors sont nombreux, très réussis et les éclairages parfaits. Les arbres prennent des allures fantômatiques dans cette forêt magique où parfois la colère des esprits se manifeste en de spectaculaires et très sonores orages, en symbiose parfaite avec les chœurs et l’Orchestre Métropolitain, dirigé par Alain Trudel. Pure merveille. Une belle occasion pour ceux qui croient que l’opéra est inaccessible de se laisser tenter, ils ne pourraient le regretter car tout est magnifique.





 


Qui que vous soyez, ne ratez pas cet opéra, vous en sortirez totalement ravis.


La flûte enchantée de Mozart à l’Opéra de Montréal, Salle Wilfrid-Pelletier de la PDA, jusqu’au 21 novembre


Billetterie : (514) 842-2112


Pour en savoir plus : www.operademontreal.com

 

Photos et vidéos : Mario Landerman

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés