Mardi, 16 septembre 2008
par Sébastien Dion

Jean Leloup : le phénomène

C’est avec aucune attente que je me dirige au spectacle de M. Leloup au Colisée Pepsi, en ce samedi du 30 août 2008.  Sur le stationnement je me retrouve avec une foule hétéroclite, des jeunes et moins jeunes, certains habillés avec des peaux d’ours, des plumes ou simplement maquillés.

Ne connaissant pas le phénomène Leloup, je suis de plus en plus intrigué et intéressé par la soirée qui s’annonce. Cependant, je devrai attendre que les premières parties, soit Chinatown et The Stills, soient ternimées.  Je ne sais pas si c’est l’effet du Colisée vide ou si c’est la musique de Chinatown mais l’enthousiasme de la foule est à son plus bas niveau. Quelques rares fans du groupe se manifestent mais somme toute c’est très médiocre. Pour le second groupe, The Stills, il y a un peu plus de gens dans la salle mais encore là, rien ne m’accroche à leur musique et si je me fie au nombre de personnes dans le fumoir, je ne suis pas le seul à trouver ça ordinaire.

Enfin avec une demi heure de retard la troupe de Leloup (composé des musiciens du groupe de Steeve Hill, de choristes et  danseurs) monte sur les planches du Colisée. La foule déjà en délire avant même la première note, devient complètement hystérique lorsque le controversé Leloup se dandine au travers des musiciens et des danseurs. Avec une intro musicale de 20 minutes ou rien et tout se produit, les visages sont radieux pour certains et pour d’autres, me semblent un peu perdus.

Ce qui m’a fait décrocher du spectacle, c’est les méchancetés envoyées aux spectateurs. Est-ce vraiment nécessaire? Peut-être que la prochaine fois, s’il y a une prochaine fois, j’oublierai de m’y présenter...

Pour en savoir plus : http://www.jeanleloup.net/

D’autres photos sur : http://kebekershuki.deviantart.com/

Photos : Sébastien Dion