Mario Landerman
Mercredi, 16 décembre 2009
par Mario Landerman
 

Magnificat

Giorgia Fumanti : Magnificat


Cette année, la soprano québécoise d’origine italienne nous offre en cadeau un DC regroupant principalement des chansons religieuses de Noël.  Un disque tout en douceur, avec une voix cristalline, qui se veut en quelque sorte un présent de Noël à sa fille, Crystal. On aurait pu s’attendre à ce que le disque tombe dans le sirop devenu la norme depuis quelques années chez les chanteuses populaires, mais il n’en est rien.  Giorgia Fumanti livre ici un disque magnifique, et son chant puissant a le pouvoir de vous faire ressentir toute une gamme d’émotions, que vous le vouliez ou non.  Sa voix est le triomphe de l’organe vocal contre la technique, laquelle est trop souvent employée pour pallier aux défauts de chanteuses moins bien pourvues en ce domaine.


Ce n’est pas la première incursion de la soprano dans ce style musical.  En 2007, elle enregistrait un concert de Noël avec le ténor canadien John McDermott, lequel fut disponible sur DC et DVD.


Giorgia Fumanti est unique dans le paysage musical québécois, et son disque l’est tout autant.  Voici d’ailleurs la liste des plages :

  1. Magnificat
  2. Ave Maria
  3. In Trutina
  4. Nanna Nanna
  5. Going Home
  6. Ave Maria
  7. Goodnight My Angel
  8. What a Wonderful World
  9. Astro Del Ciel (Sainte Nuit)
  10. Minuit Chrétien
  11. Ave Maria
  12. Psalmus Ode

Parmi les chants religieux traditionnels comme Minuit Chrétien ou Ave Maria, se glissent des chants plus profanes comme Goodnight My Angel de Billy Joel ou Psalmus Ode de Vangelis.  Mais ce qui demeure un des points forts du DC n’est même pas une chanson de Noël à proprement parler. La chanson What a Wonderful World est reprise avec brio par Giorgia, avec une telle intensité que je défie quiconque de rester de marbre à l’écoute.  Une excellente façon pour la chanteuse de s’approprier ce qui, avec le temps, est devenu un classique de la chanson populaire américaine.

 


J'ai cependant une petite réserve dans le choix des chansons.  Je comprends l’importance d’une pièce comme Ave Maria dans le rituel sacré.  Mais était-ce bien nécessaire d’en mettre trois versions?  Nous avons droit ici à celles de Caccini, Shubert et Gounod.  La question ne se poserait nullement dans le cas d’un coffret de plusieurs DC, comme le dernier d’Edgar Fruitier portant sur la musique sacrée.  Mais ici, sur un seul DC, on ne peut s’empêcher de souhaiter qu’au moins une des versions aurait pu être remplacée par quelque chose d’autre.  D’autant plus que lors d’un concert récemment donné à l’église de Ste-Adèle par la soprano, nous avons pu entendre des chansons inédites qui ne se trouvent pas sur le disque.  C'est dommage quand même.

Giorgia Fumanti


Mais ce qui demeure, c’est que le Magnificat de Giorgia Fumanti est magnifique!


En vente chez tous les bons disquaires.


Pour en savoir plus : http://www.giorgiafumanti.com/
http://www.myspace.com/giorgiafumanti


Photo et vidéo : Mario Landerman

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés