Mario Landerman
Lundi, 8 novembre 2010
par Mario Landerman
 

Nicole Martin

Il était une fois…Nicole Martin


Le grand retour de Nicole Martin est enfin complété.  Depuis la sortie de son DC Cocktail de douceur, l’hiver dernier, la machine à rumeurs fonctionnait à plein régime.  La raison?  Une possible compilation des plus grands succès de la chanteuse.  La rumeur est devenue réalité le mois dernier avec la sortie d’un coffret intitulé Il était une fois…Nicole Martin.


Trois DCs, sur lesquels on retrouve trois grandes périodes de la carrière de cette chanteuse à nulle autre pareille au Québec.  Une des premières à s’affranchir des versions françaises de succès anglais, et à nous offrir des compositions typiquement québécoises.  Quoi que, ne boudons pas notre plaisir; certains des succès anglophones traduits le sont d’impeccable façon.  Mais aussi, une chanteuse avec une voix profonde, remplie d’émotions, faite pour chanter l’amour.


Le premier DC du coffret regroupe une des périodes les plus connues de la chanteuse, soit le début des années 70.  Pour plusieurs des succès, c’est la première fois que nous pouvons les obtenir sur ce médium.  J’en  connaissais plusieurs, que j’ai réécouté avec un plaisir des plus vifs.  Voilà qui remplace avantageusement certains de mes disques de vinyle de la chanteuse. 


En effet, croyez-le ou non, je possède encore un tourne-disque, pour ces indémodables qu’on ne peut retrouver en compact!


Le deuxième DC regroupe presqu’intégralement la période la plus marquante de la carrière de Nicole Martin, soit 1976-1977.  Les albums L’Hymne à l’amour et Je lui dirai deviennent des incontournables, notamment avec la chanson-titre du premier, qui demeure une des excellentes interprétations de ce succès d’Édith Piaf.  Mais combien d’autres, aussi!  Tu n’peux pas t’figurer, Avez-vous vu mon chum, Bonsoir tristesse, Quand on s’en va le cœur oublie, toutes des chansons qui ont laissé un souvenir indélébile dans la mémoire des gens.


Le dernier DC regroupe une période assez vaste, qui va de 1978 à aujourd’hui.  Mais encore là, malgré une absence de la scène et du disque dans les deux dernières décades, on retrouve des succès marquants.  Ne serait-ce que la chanson-thème du film Les Plouffe, de Gilles Carle, Il était une fois des gens heureux.  Sinon, Laisse-moi partir, ou encore Pars demeurent des chansons que d’aucuns se rappellent encore de nos jours.


Et, en artiste généreuse qu’elle est, Nicole Martin nous offre deux chansons de son tout dernier opus, dont la seule chanson en anglais du coffret, The man I love.  De quoi donner envie de courir chez le disquaire acheter son premier nouvel album en presque 20 ans, Cocktail de Douceur!


Si vous connaissez des amateurs de Nicole Martin, et croyez-moi, ils sont légion, courez faire provision de ce coffret pour donner en cadeau à Noël.  Vous allez être le chouchou des fêtes!

 

Pour en savoir plus : http://www.nicolemartin.ca/

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés