Mario Landerman
Lundi, 1er novembre 2010
par Mario Landerman
 

Roberto devereux

Roberto Devereux de Donizetti : La reine vierge arrive en ville!

C’est du 13 au 25 novembre 2010 que sera présenté pour la première fois à Montréal l’opéra Roberto Devereux, de Gaetano Donizetti.  Le livret, de Salvatore Cammarano, est basé sur la pièce Élisabeth d’Angleterre de Jacques-François Ancelot.  Une large partie de l’équipe de la production fait d’ailleurs ses débuts à la compagnie.  Un fait dont l’Opéra de Montréal est fier à juste titre.  Pour le prouver, la presse a été conviée aux répétitions cet après-midi, à la Place des Arts.


Nous avons pu assister aux scènes cinq des deux premiers actes, lesquels mettent en vedette la soprano Dimitra Theodossiou en tant qu’Élisabeth, le ténor Alexey Dolgov en Roberto Devereux, et le baryton James Westman dans le rôle de Nottingham.  De ce que nous avons vu et entendu, il y a lieu de penser que le tout sera un autre succès à mettre au crédit de l’Opéra de Montréal.


Cet opéra se base sur l’histoire d’amour réelle entre celle que l’on surnomma la reine vierge, et son dernier amant, le jeune Robert Devereux, comte d’Essex.  Ce dernier, beau-fils du comte de Leicester, la première passion de la reine, se montrera indigne de l’amour qui lui est porté, et finira sur l’échafaud.  Élisabeth ne s’en remettra jamais.


Le nœud de l’intrigue est un triangle amoureux entre la reine, le comte d’Essex et Sarah, la femme du duc de Nottingham.  Ce dernier, d’ardent défenseur de son ami Essex, se transformera en ennemi implacable à la découverte de l’infidélité de son épouse.  Il empêchera cette dernière de rendre un certain anneau à Élisabeth, lequel pourrait sauver la tête du comte.


Une histoire d’amour et de trahison palpitante, avec des interprètes de haut calibre.  Tout ce qu’il faut pour combler l’amateur d’opéra.  Le tout sous la direction musicale de Francesco Maria Colombo et de l’Orchestre Métropolitain, dans une mise en scène de Kevin Newbury.

Préparez-vous, car le procès du comte d’Essex débute le 13 novembre 2010, à 20h, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.  Parions que ce sera plus captivant que la commission Bastarache!


Roberto Devereux, de Gaetano Donizetti, sera à l’affiche les 13, 17, 20, 22 et 25 novembre 2010 à 20h.

 

Photo : Yves Renaud

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés