Royal du Perron
Mardi, 25 janvier 2011
par Royal du Perron

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Werther

Werther : magnifique interprétation de Phillip Addis


Cet opéra de Jules Massenet, dont le livret est signé par le trio Édouard Blau, Paul Milliet et Georges Hartman, d’après l’œuvre de Goethe a été créé à l’Opéra de Vienne en 1892. On a choisi cette fois d’en présenter la version pour baryton, ce qui permet de faire valoir le grand talent de Philipp Addis.  À noter que la version pour ténor avait été présentée par la compagnie en 1982 et en 1994.


En deux mots, le poète Werther aime Charlotte, fille aînée du Bailli qui est un peu la mère de ses frères et sœurs. Mais, selon le serment fait à sa mère, Charlotte doit épouser Albert. Werther pourrait se consoler dans les bras de la jeune Sophie mais il choisira plutôt de fuir avant de se donner la mort.

 

Phillip Addis


Que voilà un opéra doux et romantique, malgré ses incontournables soubresauts. Un spectacle rempli de poésie et de lyrisme. En ce sens, l’apport de Phillip Addis dans le rôle-titre est judicieux.  Une voix riche et suave, un enchantement pour l’ouïe et la vue.  Se pliant aux exigences des metteurs en scène, le baryton réussit à chanter magnifiquement bien dans toutes les positions, même allongé sur le dos ou recroquevillé en cuiller alors que le diaphragme est pour le moins compressé. Toute une performance! 

 

Michèle Lozier


La mezzo-soprano Michèle Lozier campe bien une Charlotte ambigüe, hésitant entre le besoin d’épouser Albert selon les vœux de sa mère et l’amour qu’elle a toujours éprouvé pour Werther.  Le perpétuel dilemme de tous les grands opéras, choisir entre la raison et la passion est ici bien démontré. J’ai aimé revoir Suzanne Rigden (qu’on a récemment applaudie dans Rigoletto) se glisser dans la peau de Sophie. Cette jeune soprano évolue avec une belle aisance. Notons aussi la magnifique interprétation du baryton Stephen Hegedus dans le rôle d’Albert, le rival de Werther et celle de la basse Alain Coulombe dans le rôle du Bailli.


L’opéra en quatre actes, d’une durée de deux heures quarante-cinq (avec deux entractes), se déroule dans les décors diaphanes de Michael Yeargan et les superbes costumes de Barilà. Allez-y, Whether vous fera passer une soirée magnifique.

 

 


Werther de Jules Massenet, avec Philip Addis, Michèle Losier, Stephen Hegedus, Suzanne Rigden, Alain Coulombe, Ricardo Ianello, Normand Richard, Pierre Rancourt et Karine Boucher, mise en scène par Christoper Dawes et Alain Gauthier avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Jean-Marie Zeitouni.


En français avec surtitres français et anglais.


Jusqu’au 3 février à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts. Billetterie ( 514) 842-2112


Pour en savoir plus : www.operademontreal.com
www.laplacedesarts.com

 

Photos : Yves Renaud

Vidéo : Mario Landerman

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés