Mario Landerman
Mardi, 15 décembre 2009
par Mario Landerman
 

Benoît XVI

Un vent de honte souffle sur le Vatican


ZoneCulture s’intéresse bien sûr aux domaines artistique et culturel mais notre média se veut aussi un endroit où débattre des grandes questions de société, comme en fait foi la publication de cette missive, écrite par des personnalités mauriciennes, et adressée aux médias.  L’église catholique romaine a été coupable de nombreux abus tout au long de son histoire. Il n’est que justice que des gens éclairés et concernés tentent de rectifier les choses. La religion est un pouvoir donné aux hommes pour la gouvernance temporelle. Un citoyen responsable l’utilisera à bon escient. Mais un homme qui n’a que mépris pour son prochain s’en servira à des fins personnelles et souvent dans des buts inavouables.


Benoît XVI est allé à la meilleure école du mépris de la race humaine, soit les Jeunesses hitlériennes, de sinistre mémoire.  Qu’il ait été contraint, comme il le prétend, ou non, le résultat demeure le même : un pape qui n’a aucun droit de gouverner le Vatican et de diriger les consciences de millions de gens à travers le monde.  Nous publions donc cette lettre avec empressement.


Mario Landerman, rédacteur en chef
ZoneCulture.com



Démission du chef de l’Église catholique demandée 

Le pape Benoît XVI s'excuse pour les crimes des prêtres irlandais pédophiles couverts par leur hiérarchie. Plusieurs évêques mis en cause dans ce scandale retentissant seraient sur le point d'annoncer leur démission.
 
Il paraît inconcevable qu’en 1962 aux États-Unis, un texte de loi canonique émis par le Vatican a imposé "le secret absolu" sur les scandales pédophiles de l’époque. Ce document a été largement cité en 2002 au sujet de nouveaux scandales d’ecclésiastiques coupables de pédophilie. Cette loi canonique imposait une omerta religieuse aux cardinaux, évêques et prêtres au courant de ces actes ignobles. Ce texte canonique de 39 pages, intitulé "Crimen Sollicitationis", c'est-à-dire "La sollicitation au crime" fut édictée par le pape Paul VI. Il a imposé  aux évêques et aux cardinaux, le secret absolu lorsqu'ils enquêtent sur les cas d'agressions sexuelles commis par les membres du clergé. Ce secret s'imposait à tous, y compris aux victimes, sous peine d'excommunication.

Un documentaire de la BBC sur Les crimes sexuels et le Vatican souligne que l'homme chargé d'appliquer cette nouvelle loi pendant vingt ans n’était nul autre que le Cardinal Joseph Ratzinger, devenu ensuite le pape Benoît XVI. Le Cardinal avait déclaré avoir été contraint de faire partie de la jeunesse nazie pendant la seconde guerre mondiale.  De fait, en tant que préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi de 1981 à 2005, Il était devenu un adulte libre de penser et d'agir au moment où il devait appliquer cette «Omertà religieuse». C’est lui qui était le plus haut  responsable au sein de l’Église pour gérer ces cas de pédophilie et d'abus sexuels imputés à des ecclésiastiques. 

Aux États-Unis, les avocats représentant des victimes d'actes pédophiles commis par des ecclésiastiques avaient d'ailleurs produit le fameux document Crimen sollicitationis pour dénoncer la loi du secret en vigueur dans l'Église catholique. Interrogé par la BBC, le père Tom Doyle, un expert du droit canon renvoyé du Vatican parce qu'il avait critiqué sa manière de gérer ces cas d'abus sexuels, va dans le même sens : il s'agit, selon lui, d'une politique explicite visant à enlever tout droit de parole aux victimes.

Nous pensons que, comme complice et initiateur de cette loi du silence lourde de conséquences désastreuses, Monsieur Joseph Ratzinger n’a pas d’autre choix que de donner sa démission à la direction de l’Église catholique au titre de Pape. 

Andréa Richard, auteure de Au-delà de la religion 
Angélyne Vallée, professeur retraitée
André Drouin, ingénieur
France Bédard, présidente du mouvement victimes de prêtres
Ghyslain Parent, professeur a l'UQTR.
Louise Hubert, travailleuse sociale
Jean-Paul Michon, architecte

Pour en savoir plus : http://www.cciel.ca/des-citoyens-reclament-la-demission-du-pape/

 

Photo : Web

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés