Sébastien Dion
Lundi, 10 novembre 2008
par Royal du Perron

Amulette Garneau
Amulette Garneau 1928 – 2008

 

Cette comédienne, décédée d’un cancer le 7 novembre dernier, a connu une carrière artistique importante.  Après avoir suivi une formation théâtrale chez Georges Groulx, co-fondateur du Théâtre du Nouveau Monde, elle se dirige à New York pour suivre les cours de Utah Hogan.


À son retour, elle décroche des rôles importants dans des téléromans québécois dont La famille Plouffe de Roger Lemelin et La Pension Velder de Robert Choquette.


Au théâtre, elle a incarné plusieurs personnages de Michel Tremblay.  Elle est d’ailleurs de la distribution des Belles-Sœurs à leur création en 1968.  Elle a aussi joué dans Marcel poursuivi par les chiens, Bonjour là, bonjour et Sainte Carmen de la Main.   Elle a aussi monté sur les planches pour servir des textes de Gratien Gélinas, Carole Fréchette et Jovette Marchessault


Au cinéma, elle a notamment participé à Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon, Maria Chapdelaine de Gilles Carles et Parlez-nous d’amour de Jean-Claude Lord.


Parallèlement, on la retrouve à la télévision dans Cré Basile, Grand- Papa, Mon meilleur ennemi, et dans des téléromans de Victor-Lévy Beaulieu dont L’héritage. Elle formait un couple mythique avec le regretté Jean-Louis Millette dans cette œuvre téléromanesque d’une grande popularité.


Le nom de Amulette Garneau figure en bonne place dans le Dictionnaires des artistes du théâtre québécois, publié récemment chez Québec Amérique.  Le texte accompagné d’une photo avec Gisèle Schmidt dans Albertine en cinq temps, comprend cette critique de Raymond Bertin :  «D’une beauté singulière, la démarche terrienne et le souire franc, le ton cassant à l’occasion, elle incarne avec naturel et chaleur, les femmes du peuple.»


Plusieurs comédiens dont Rita Lafontaine et Gilles Latulippe l’ont décrite comme une travailleuse acharnée, une camarade très douce et fort discrète.


La comédienne avait épousé Jacques Zouvi qui lui donna un fils, le comédien Alain ZouviAmulette Garneau, de son vrai nom Huguette Laurendeau, était la sœur du journaliste Marc Laurendeau.


Photo : Roland de Québec