Mario Landerman
Lundi, 19 octobre 2009
par Mario Landerman
 

GPM

De l’impossible retour de Léontine en brassière : Abstraction humoristique

Le Théâtre d’aujourd’hui présente, jusqu’au 31 octobre 2009 à la salle Jean-Claude Germain, De l’impossible retour de Léontine en brassière.  Une pièce par moments aussi abstraite que les toiles de Paul-Émile Borduas, dont il est fait abondamment référence.  Le Groupe de poésie moderne s’éclate sur scène.


Ce dernier  fut fondé en janvier 1993 par Bernard Dion et Benoît Paiement, en tant que groupe de lecture de textes originaux. Avec l’arrivée du metteur en scène Robert Reid l’année suivante, le groupe est devenu une compagnie théâtrale. Le mandat de départ est resté le même : créer des spectacles à partir de courts textes et les jouer devant un public le plus large possible.


Une actrice est remerciée, jugée trop vieille pour incarner Léontine en brassière dans une pièce de  théâtre sur Paul-Émile Borduas et l’art pictural au Canada français. Dans une série de textes humoristiques, le spectacle raconte la vengeance de cette comédienne.  Le tout en revisitant l’histoire de Paul-Émile Borduas, mais aussi celle du Canada, de Jacques Cartier à nos jours.

GMP


 Cependant, le débit rapide de nos quatre comparses (Félixe Ross, Christian E. Roy, Christophe Rapin et Benoît Paiement), n’est pas pour toutes les oreilles.  De plus, il est recommandé d’arriver avec un minimum de connaissances du célèbre peintre, afin de bien suivre le propos qui pourrait sembler trop confus à certains spectateurs.

GMP


Cela dit, il y a des perles humoristiques saupoudrées dans le texte qui ne manqueront pas de faire sourire les connaisseurs de Borduas et de son oeuvre.  En fait, le peintre occupe pratiquement toute la place au point de presque reléguer à l’arrière-plan Léontine et sa quête de vengeance.  Mais l’humour s’attaque aussi aux grands courants historiques québécois.  Il faut entendre la pointe à l’endroit du Général de Gaulle pour s’en convaincre.


Une pièce qui fera sourire par ses nombreuses références.  Mais  je le répète, cette pièce n’est pas pour certaines personnes.  Celles qu’un débit trop rapide peut désarçonner, ou des gens ne connaissant pas suffisamment Borduas et son oeuvre.  Par ailleurs, ceux qui y assisteront néanmoins découvriront une forme de théâtre peu courante, mais tout aussi intéressante que le théâtre classique.

De l'impossible retour de Léontine en brassière, avec Félixe Ross, Christian E. Roy, Christophe Rapin et Benoît Paiement. Mise en scène de Robert Reid. Au Théâtre d'Aujourd'hui, à la salle Jean-Claude Germain, jusqu'au 31 octobre.

 

Pour en savoir plus : http://www.theatredaujourdhui.qc.ca/leontine

 

Photos : Sylvain Marcotte / Benoît Paiement

©2009, zoneculture.com--Tous droits réservés