Céline de la Roche
Mercredi, 27 avril 2011
par Céline de la Roche

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Temps

Wajdi Mouawad : le temps d’une prise de risque

Wajdi Mouawad signe avec Temps sa dernière création. Une aventure née d’une proposition de Gill Champagne, directeur artistique du Théâtre du Trident de Québec, de créer un spectacle pour le 40e anniversaire du Théâtre. Wajdi se lance alors dans sept semaines de réflexions, de recherches, de répétitions. Urgence. Inquiétude. Genèse d’une oeuvre qui vit de son rapport même au temps.

C’est la première fois que Wajdi Mouawad créé dans l’urgence du temps. Ses derniers spectacles (Forêts, Ciels, Seuls) ont toujours suscité plusieurs mois de travail. Dans cette nouvelle expérience, le dramaturge choisit de ne pas trop construire son œuvre avant de commencer les répétitions. « Wajdi est arrivé sans texte et a écrit son œuvre au fil des jours… ou des nuits. » raconte la comédienne Anne-Marie Olivier. Un désir de Mouawad de se jeter dans le vide et se laisser « dériver »… puis au fil des échanges avec son équipe, l’histoire lui est apparue et s’est tissée au fur et à mesure.

Temps, c’est l’histoire de la rencontre de différents temps: celui des personnages, de l’auteur, de sa conception, de la mémoire. Une scène épurée, des voiles semi opaques, et une chaise… fidèle symbole de la signature artistique de Wajdi. Une femme, un arc, une flèche… et le retentissement d’une tragédie familiale rythmée par les passages d’une horde de rats. La douleur résonne dans le vent hivernal et impassible de Frémont, ville minière à la limite du Labrador. Trois enfants se retrouvent 40 ans plus tard pour se débarrasser de la succession de leur père mourant. Violence de ce père, à la fois poète et monstre, plongé par intermittence dans le silence d’Alzheimer, violence de cette sœur sourde et muette, prisonnière de son enfance, violence de ces deux jumeaux séparés qui ne parlent pas la même langue. Ainsi quatre langages s’entrechoquent et recrachent une vieille blessure dans une fusion de signes et de sons étrangers traduits par deux interprètes.

Wajdi signe « un spectacle calme (…) qui prend son temps », mais avec cette même violence organique qui compose chacune de ses créations. Les silences sont plus longs et plus glacials. Les personnages s’engagent dans un combat plus introspectif ponctué par des « mots taillés » par l’hiver, et soutenu par la force de la musique de Michael Jon Finkdécor, et d’une chanson rock de Noir Désir reprise par trois fois. La présence de cette musique de l’ancien groupe de Bernard Cantat n’a pas suscité de réactions animées malgré la récente polémique impliquant le Théâtre du Nouveau Monde. (NDLR : Bernard Cantat avait séjourné au Québec en début d’année pour travailler sur Temps).

Certes, on retrouve dans Temps la patte « wajdienne » avec son langage énigmatique qui a fait son succès, mais la mise en scène et les procédés poétiques souffrent d’un manque de renouveau. Les thématiques abordées sont analogues à celles de sa tétralogie Le Sang des promesses (Littoral, Incendies, Forêts, Ciels) : mort, succession, filiation, retrouvailles, inceste, mémoire, haine, folie, perte de repères, amour passionnel, liens du sang, et cette éternelle quête de sens. L’histoire surprend peu, et la reprise d’images scéniques, comme la scène de masturbation déjà vue dans Littoral ; ou la présence de jumeaux qui rappellent inévitablement Incendies, font sourire amèrement, et laisse tristement un arrière-goût de réchauffé à ceux qui avaient été bouleversés par les précédentes créations de Wajdi. À noter le remarquable travail des comédiennes, Marie-Josée Bastien et Anne-Marie Olivier, qui ont dû apprendre respectivement le langage des signes et le russe dans un temps très limité.

TEMPS
Texte et mise en scène de Wajdi Mouawad, avec Marie-Josée Bastien, Jean-Jacqui Boutet, Véronique Côté, Gérald Gagnon, Linda Laplante, Anne-Marie Olivier, Valeriy Pankov, Isabelle Roy.
Du 19 avril au 18 mai 2011
Théâtre d'Aujourd'hui
514 282-3900

 

Pour en savoir plus : http://www.theatredaujourdhui.qc.ca/temps

 

Photo : Vincent Champoux

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés