Mario Landerman
Mercredi, 1er décembre 2010
par Mario Landerman

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Bye Bye Volume 2

Rétro Bye Bye Vol. 2 : un bel exemple d’opportunité manquée


Tout chaud dans mes mains est arrivé hier mon exemplaire du deuxième volume de Rétro Bye Bye.  Cette compilation, qui regroupe les «Moments inoubliables des Bye Bye 1982 à 1998», veut plaire à tous les nostalgiques.  Cependant, certains y trouveront plus leur compte que d’autres.


C’est le cas, notamment, des fans du hockey.  À croire, en regardant la première heure, que ces extraits furent spécialement choisis pour eux.  Je reconnais que le hockey a sa place dans les Bye Bye, mais je trouve personnellement qu’on a laissé tomber nombre de sketches valables pour inclure des blagues plutôt tièdes, ma foi, sur notre sport national qui, disons-le franchement, est loin d’intéresser tout le monde. 


J’ai passé deux heures et demie à regarder défiler ces extraits, dont la qualité est parfois discutable.  Anticipant avec une certaine fébrilité certains de mes favoris de l’époque, je fus déçu de voir que très peu d’entre eux furent inclus.  Et l’excuse de l’effacement des bandes ne tient pas la route dans ce cas-ci, puisque nombre de ces sketches se retrouvent sur YouTube.


Contrairement au volume 1, que j’ai écouté d’une traite, j’ai eu parfois de fortes envies de faire aller la zapette du lecteur DVD pour ne pas voir certains gags.  Seule, mon éthique professionnelle m’a retenu.


Heureusement, les choses s’améliorent dans la dernière heure de visionnement, avec notamment Daniel Lemire, qui maintenant comme à l’époque, avait électrisé le Bye Bye 91 avec sa version toute personnelle du conte Le petit chaperon rouge.  Un classique bienvenu, un des sauveurs de ce DVD.  Tout comme la réunion du tandem Dodo et Denise.  D’ailleurs, ce Bye Bye, le meilleur de la série, méritait d’être inclus entièrement.  Juste pour vous rafraîchir la mémoire :  Marina Orsini en Marjo, le gag de Ginette Reno et Jean Pilotte, et le baiser de fin d’année.


Mais combien d’oubliés dans cette compilation. ? Je comprends très bien le concept de ne pas pouvoir tout inclure, mais où est passée TQS?  TVA? René et Nathalie? Sans oublier un gag qui méritait sa place sur la compilation, la parodie du jeu Les détecteurs de mensonges du Bye Bye 90.  Il y a ici des choix éditoriaux difficiles à comprendre.  Surtout que l’émission 30 fois Bye bye, diffusée en 1997 en remplacement de la tradition habituelle, n’avait pas hésité à reprendre tous ces gags pour notre plus grand bonheur.


Le seul extra inclus sur le DVD est une série d’extraits qui montre les divers adieux de Dodo au Bye Bye.  Encore une fois, la première compilation se démarque par son choix d’extras.  Pour vous en convaincre, vous pouvez lire ici la critique de celle-ci.


Tout ce qu’il reste à espérer, maintenant, c’est que le groue Imavision publie l’année prochaine une troisième compilation qui rectifiera le tir manqué de celle-ci.

En vente partout.

 

©2010, zoneculture.com--Tous droits réservés