12 avril, 2007 par Royal du Perron


L’automne prochain à Télé-Québec

Aujourd'hui, Télé-Québec  a annoncé la nouvelle : Serge Postigo animera, Ça manque à ma culture, une quotidienne culturelle à la rentrée d'automne. La présidente-directrice générale, Michèle Fortin, a ouvert la conférence en exprimant le désir du diffuseur  d'être « plus présent dans le volet culturel. »

Quand il a vu le comédien animer le Gala des Gémeaux, l’automne dernier, le producteur Philippe Lapointe a eu un flash.  Il a vu Postigo animer une nouvelle émission culturelle à la télévision.  L’approche fut faite auprès de Nathalie Duchesne, agente de l’artiste qui refusa catégoriquement.  Mais Lapointe, un monsieur tenace dans le milieu, invita quand même l’artiste à déjeuner. 

«Quand j’ai constaté qu’on m’offrait une page blanche», dit Monsieur Postigo, j’ai aussitôt décidé d’embarquer.» Le comédien agira donc comme concepteur et animateur, refusant de se fondre dans des formules toutes faites. Il donnera aussi des prestations quand l’occasion se présentera.  L’artiste continuera à animer À vos marteaux au canal Historia, en plus de jouer au théâtre mais il assure qu’il sera bien préparé pour recevoir invités et chroniqueurs et, sans télésouffleur,  il improvisera autour des thèmes abordés.

Critiquer la télévision à la télévision

On accueillera des critiques mais ceux-ci pourrait bien avoir à commenter d’autres domaines que leur champ de compétence.  Des invités seront appelés à lire un livre ou voir un film et on confrontera la pensée de chacun, néophytes et spécialistes confondus. 

Mais fait encore inusité, on critiquera la télévision à la télévision. Et les sujets de discussion seront nombreux. « On devrait éliminer tous les hommes qui ont un petit pénis» a dit cette semaine un personnage féminin du téléroman La galère à Radio-Canada, signale Michèle Fortin.  « Imaginez le tollé, poursuit la p-d.g., si un homme avait dit qu’il fallait éliminer toutes les femmes ayant de petits seins.»  Ce genre de choses sera discuté allègrement qu’il s’agisse d’un réseau ou d’un autre.  Télé-Québec sera-t-elle capable de critiquer ses propres émissions ?  On assure que oui, que l’important, c’est le débat.

Serge Postigo en entrevue avec Royal du Perron (photo Mario Landerman)

L’émission sera diffusée du lundi au jeudi en début de soirée et rediffusée avant la nuit. On enregistrera dans les studios du diffuseur les quatre demi-heures de la semaine le lundi, jour de relâche des comédiens de théâtre.

Télé-Québec : un préjugé favorable à la culture ? Assurément, tout comme le magazine que vous lisez actuellement.

Ça manque à ma culture, Production Pixcom, à compter du 10 septembre sur Télé-Québec.

Pour en savoir plus: www.telequebec.tv